Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des Grande-et-petites-histoires-de-la-thaïlande.over-blog.com
  • Le blog des Grande-et-petites-histoires-de-la-thaïlande.over-blog.com
  • : Alain et Bernard, 2 retraités, mariés avec des femmes de l'Isan,veulent partager leurs découvertes de la Thaïlande et de l'Isan à travers la Grande Histoire et ses petites histoires,culturelles,politiques,sociales ...et de l'actualité.
  • Contact

Compteur de visite

Rechercher Dans Ce Blog

Pourquoi ce blog ?

  Il était une fois Alain, Bernard …ils prirent leur retraite en Isan, se marièrent avec une Isan, se rencontrèrent, discutèrent, décidèrent un  jour de créer un BLOG, ce blog : alainbernardenthailande.com

Ils voulaient partager, échanger, raconter ce qu’ils avaient appris sur la Thaïlande, son histoire, sa culture, comprendre son « actualité ». Ils n’étaient pas historiens, n’en savaient peut-être pas plus que vous, mais ils voulaient proposer un chemin possible. Ils ont pensé commencer par l’histoire des relations franco-thaïes depuis Louis XIV,et ensuite ils ont proposé leur vision de l'Isan ..........

(suite cliquez)   POURQUOI CE BLOG ?

Pour nous contacter

Merci d’être venu consulter ce blog. Si vous avez besoin de renseignements ou des informations à nous communiquer vous pouvez nous joindre sur blogthailande@yahoo.fr

18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 18:00
A 183 - Le Guide touristique de la province de Nongkhaï par Patrick

Nous avons fait il y a 4 ans l’éloge dans notre blog (1) du guide édité ou plutôt autoédité par Patrick (2) concernant essentiellement la province d’Udonthani et très accessoirement quatre autres provinces.

A 183 - Le Guide touristique de la province de Nongkhaï par Patrick

Déjà infatigable animateur d’un forum (3) et d’un blog (4) fort intéressants, il s’est attelé à la tâche difficile de renouveler cet exploit pour la province de Nongkhaï (5), marquant, du moins nous le souhaitons, le début d’une autre tâche, cyclopéenne, une suite pour les 18 autres provinces de l’Isan ?

Ce petit volume (distribué gratuitement) de près de 60 pages, fort bien illustré, nous donne, après quelques pages de présentation sur la province, un bon aperçu de sa richesse touristique. Regrettons l’absence d’une carte développée, due essentiellement à des considérations techniques, mais Patrick y supplée en nous donnant les coordonnées GPS. Ceux que l’utilisation de cet instrument rebute trouverons sans difficultés la carte (bilingue) de Thinknet à une bonne échelle (1/550.000 ème) beaucoup plus utile que la carte Michelin au 1/1.3700.000 ème. Thinknet diffuse par ailleurs un carte (bilingue) sous forme de CD qui atteint un grossissement d’une précision diabolique puisqu’il part d’une échelle de 1.4.000.000 ème pour descendre, mieux que le cadastre français, au 1/1000ème.

Il y a, bien sûr, d’autres guides, celui de la collection de เทียวทัวไทยกับ นายรอบรู้ (« se promener partout en Thaïlande avec Monsieur Robroo », un fascicule pour toutes les provinces du pays) consacré à la province est évidemment en langue locale donc d’accès difficile, une petite centaine de pages, il ne nous a pas semblé plus utile que celui de notre ami. 

A 183 - Le Guide touristique de la province de Nongkhaï par Patrick

Les guides francophones, ne citons que les plus sérieux, le Guide vert Michelin et le Lonely Planet ne nous parlent que de ce qui est considéré comme « incontournable », de quoi occuper un jour ou deux de visites, les rives du Mékong et le Pont de l’amitié qui conduit depuis 1994 au Laos (et dont il est permis de se demander qu’elle amitié il célèbre ?), le Wat Pochaï (วัดโพธิ์ชัย), ses peintures murales et ses reliques, le Phrathatnongkhaï (พระธาตุหนองคาย) immergé par le Mékong en période de hautes eaux, un cruel hommage à l’incompétence de ses architectes et bien sûr, le Salakaeokou (ศาลาแก็วกู่), situé à quelques kilomètres du centre, œuvre débridée d’un illuminé syncrétiste, tout à la fois yogi, prêtre, shaman brahmanique, chassé du Laos par les communistes, ensemble surréaliste sinon délirant de gigantesques statues en ciment que sa mort l’a empêché de terminer et naturellement le Marché indochinois au bord du fleuve, où l’on trouve tout et le contraire de tout, de la contrefaçon évidemment, dans l’antiquaille en particulier et beaucoup de camelote « made in China », pittoresque en diable mais il faut beaucoup d’optimisme pour espérer y faire de bonnes affaires.

La province, tout en longueur et en forme de saucisse (Isan), longe la rive droite du Mékong sur plus de 200 km et jamais plus de 30 km du nord au sud. De façon très méthodique, Patrick nous fait visiter les curiosités du centre ville et sa proximité, puis en suivant la route 211 qui longe le Mékong vers l’ouest, jusqu’à la province de Loeï, en continuant sur la 212 qui longe également le Mékong en direction de la province de Bungkan et enfin vers le sud par la grande route 2 qui rejoint Udonthani.

 

Extrait de la carte Thinknet au 1/550.000 ème  :

A 183 - Le Guide touristique de la province de Nongkhaï par Patrick

Laissez-vous donc guider.

 

Son guide contient en outre une foule de renseignements pratiques en ce compris un petit lexique franco-thaï bien ficelé qui ne vous permettra pas d’engager une discussion métaphysique avec un Thaï mais pourra vous rendre de grands services.

Il se garde de se livrer au sport, bien dangereux en Thaïlande, de donner quelques conseils que ce soit en matière d’hôtels et de restaurant. Le seul qu’il nous suggère, un bateau-restaurant sur le Mékong, le Nagarina, est digne de louanges, nous en avons plusieurs fois fait l’expérience après diverses déconvenues gastronomiques ailleurs, il est constant que les grands esprits se rencontrent à table.

Un regret enfin, mais il reste amical, la richesse architecturale de ce pays, ce sont essentiellement ses temples. On trouve dans les temples thaïs des trésors insoupçonnés, fréquentés par leurs seules ouailles et ignorées souvent des responsables eux-mêmes. Combien de précieuses archives sur feuille de latanier y dorment encore avant d’être utilisées pour allumer le feu ou rouler une cigarette ? Combien de précieuses peintures murales ou de vénérables statues inconnues de tous ? L’inventaire n’en a malheureusement pas été fait. Le Bouddha de l’un des 23 temples de Samui, visité et remarqué par le roi Rama V, serait selon lui (lettre à son épouse principale), venu à dos d’homme depuis Ceylan au XIIème, il est resté très longtemps totalement inconnu, il l’était en tous cas lorsque nous l’avons photographié il y a 10 ans :

A 183 - Le Guide touristique de la province de Nongkhaï par Patrick

Tous les jours aussi on construit de nouveaux temples, des artisans anonymes qui n’ont pas la prétention de se qualifier d’artistes mais ils le sont, s’escriment à peindre, décorer et sculpter, on construit tous les jours des temples ici, nous avons photographié de magnifiques exemples de peintures murales toutes fraiches, temples à l’écart de toutes visites guidées, il y a également 10 ans :

 

Temple Chinois (Maenam) :

 

A 183 - Le Guide touristique de la province de Nongkhaï par Patrick

L'artiste devant son oeuvre (Temple de Plaïlaem à Samui) :

A 183 - Le Guide touristique de la province de Nongkhaï par Patrick

Patrick nous en fait visiter une bonne vingtaine. Il reste encore beaucoup de travail, Si nos comptes sont bons, et ils le sont, il y a dans la province de Nongkhaï très exactement 507 temples, un challenge pour une province qui comporte quelque chose comme un peu plus de 900.000 habitants… probablement beaucoup de trésors cachés (6) en train de se perdre et d’autres en train de se construire … de quoi occuper la vie d’un homme.  

Notes :

 

(1) Article 6 du 12 mai 2011,  lien :

http://www.alainbernardenthailande.com/article-6-notre-isan-le-guide-de-l-isan-de-patrick-71450203.html

(2) « Isan du nord – les provinces d’Udonthani, de Nongkhaï, de Bungkan, de Nongbualamphu et de Loeï – le guide touristique en français »  2011.

A 183 - Le Guide touristique de la province de Nongkhaï par Patrick

(5) « L’Isan, tome 13, la province de Nongkhaï – Le guide touristique en français » –édition 2015. Diffusé gratuitement, ce guide est disponible ici :

Province d’Udonthani :

-Restaurant « I’M Souk » de Roland Paysse

-Restaurant « Country Grill » d’Alain Defossez

-Café « Symphonie-Udon Délices » d’Alain Cahen

-Office du tourisme d’Udonthani.

-Centre de langage « Khamkling et Banlao » d’Yves Mambanza

  Chez les particuliers suivants :

- Patrick Dieuze

- Yvon Autret

- Jean-Pierre Pochon

- Maurice Braunshausen

Province de Nong Khai

-   Au « Centre d’entrainement de boxe Thaïlandaise, Ban Na Hi Muay Thai Gym » de Marc

-   Chez « Isan Rhum » de David

Province d’Ubon Ratchatani

-  Chez Alain Guttermann.

(6) Pour connaître la liste détaillée des temples d’une province, il suffit de consulter le site http://th.wikipedia.org/wiki/รายชื่อวัดในจังหวัด... suivi du nom de la province, en l’occurrence http://th.wikipedia.org/wiki/รายชื่อวัดในจังหวัดหนองคาย. Ce n’est pas propre à Nongkhaï, toutes les autres provinces sont également bien loties.

Partager cet article

Repost 0
Published by grande-et-petites-histoires-de-la-thailande.over-b - dans Isan
commenter cet article

commentaires

Mike 20/04/2015 16:29

Il n'y a pas une version PDF ?
Sinon, je le trouverai peut-être sur place. Nong Khai devrait au programme de mon prochain périple découverte en juin-juillet.

grande-et-petites-histoires-de-la-thailande.over-b 20/04/2015 21:16

Il faut je pense demander à Patrick

Patrick 19/04/2015 03:35

Merci pour cet article

grande-et-petites-histoires-de-la-thailande.over-b 19/04/2015 04:54

Si je ne l'avais pas pensé, je ne l'aurais pas écrit et Alain ne m'aurait pas donné sa bénédiction !