Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des Grande-et-petites-histoires-de-la-thaïlande.over-blog.com
  • Le blog des Grande-et-petites-histoires-de-la-thaïlande.over-blog.com
  • : Alain et Bernard, 2 retraités, mariés avec des femmes de l'Isan,veulent partager leurs découvertes de la Thaïlande et de l'Isan à travers la Grande Histoire et ses petites histoires,culturelles,politiques,sociales ...et de l'actualité.
  • Contact

Compteur de visite

Rechercher Dans Ce Blog

Pourquoi ce blog ?

  Il était une fois Alain, Bernard …ils prirent leur retraite en Isan, se marièrent avec une Isan, se rencontrèrent, discutèrent, décidèrent un  jour de créer un BLOG, ce blog : alainbernardenthailande.com

Ils voulaient partager, échanger, raconter ce qu’ils avaient appris sur la Thaïlande, son histoire, sa culture, comprendre son « actualité ». Ils n’étaient pas historiens, n’en savaient peut-être pas plus que vous, mais ils voulaient proposer un chemin possible. Ils ont pensé commencer par l’histoire des relations franco-thaïes depuis Louis XIV,et ensuite ils ont proposé leur vision de l'Isan ..........

(suite cliquez)   POURQUOI CE BLOG ?

Pour nous contacter

Merci d’être venu consulter ce blog. Si vous avez besoin de renseignements ou des informations à nous communiquer vous pouvez nous joindre sur blogthailande@yahoo.fr

19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 04:21
A 228 -  LA PLACE DE L’ISAN LORS DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES FRANÇAISES DE JUIN 2017 EN THAÏLANDE.

Les élections des députés représentant les Français de l’étranger se sont déroulées par anticipation le 4 juin (le 11 en métropole) et le 18 pour le second tour. Notre onzième circonscription recouvre un territoire immense, Europe de l’est, Asie et Océanie, concrètement du pôle nord au pôle sud et 49 pays sur les 193 membres de l’ONU (1). Il ne faut donc évidemment pas s’étonner que sur les 14 candidats, aucun ne soit résident en Thaïlande.

A 228 -  LA PLACE DE L’ISAN LORS DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES FRANÇAISES DE JUIN 2017 EN THAÏLANDE.

Nous n’avions pas de « candidat de terrain ». Seuls, sauf erreur, se sont déplacés Madame GÉNETET, Roland GOBERT et Thierry MARIANI qui ont tenu une réunion électorale à Bangkok et Sébastien COCHARD dans le fief « frontiste » de Pattaya.


 

A 228 -  LA PLACE DE L’ISAN LORS DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES FRANÇAISES DE JUIN 2017 EN THAÏLANDE.

Cette pléthore de candidats s’explique, au moins partiellement, par le résultat des élections présidentielles qui ont aiguisé des appétits en sorte que les candidats « En Marche » ont poussé comme des champignons, avec ou sans investiture officielle escomptant bien profiter de cette vague de « macrophilie » Dans notre circonscription, quatre s’en revendiquaient alors qu’une seule (la première de la liste) l’était officiellement et a désavoué plus ou moins directement les trois autres ce qui nous dispensera d’en préciser leur nom.

A 228 -  LA PLACE DE L’ISAN LORS DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES FRANÇAISES DE JUIN 2017 EN THAÏLANDE.

Il y a ensuite nécessité pour les petits partis ou les partis nouvellement créés de passer la barre des 1% dans 50 circonscriptions au moins pour pouvoir bénéficier de la manne du financement public des partis, ce qui conduit à présenter un nombre maximum de candidats même sans la moindre chance de succès.

A 228 -  LA PLACE DE L’ISAN LORS DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES FRANÇAISES DE JUIN 2017 EN THAÏLANDE.

Les candidats étaient les suivants, en suivant la présentation de l’Ambassade de France à Bangkok : 1) Madame Anne GÉNETET (Singapour) officiellement investie par le « Rassemblement en marche ». 2) Thierry MARIANI (Russie) officiellement investi par « les républicains », député sortant. 3) Sébastien COCHARD (Russie) candidat officiel du « Front national ».  4) Francis NIZET (Chine) ancien élu de droite à l’assemblée des français de l’étranger qualifié de « divers droite » (DVD) par le ministère de l’intérieur, sans investiture. 5) Florian BOHÊME (Cambodge)  officiellement investi parti le « parti socialiste ». 6) Madame Dominique VIDAL (Chine) était la candidate officielle du « Front de Gauche » (parti communiste). 7) Rong TRINH (Vietnam) candidat de l’« Union populaire républicaine » de François Asselineau. 8) Robert GACHON (Australie) qualifié lui aussi de DVD, candidat « énigmatique » selon Marianne d’autant qu’il n’a pas de site Web ni de page Facebook.  9) Madame Nicole FINAS-FILLON (Australie) du mouvement « Ma voix », mouvement indéfinissable qui tire ses candidats au sort en dehors de leur circonscription ??? Cette dame n’a apparemment aucun rapport de famille avec l’ancien ministre ? Le ministère de l’intérieur la qualifie à tort ou à raison de DVD. 10) Roland GOBERT (Itinérant en Asie-du-sud-est) « Front des patriotes républicains », qualifié d’ « Extrême droite » par le ministère de l’intérieur. 11) Dimitri SAWOSIK (Russie) candidat de la « France insoumise ». 12) Madame Jennifer AGUIAR (Australie) du « parti pirate ». 13) Madame Myriem ALNET (Vietnam), qualifiée de « DIV » par le ministère de l’intérieur, candidate du « Mouvement citoyen » développait un programme résolument écologiste. 14) Frédéric NESENSHON ( ?) « filloniste » non investi par « Les républicains » et catalogué DVD.

 

A 228 -  LA PLACE DE L’ISAN LORS DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES FRANÇAISES DE JUIN 2017 EN THAÏLANDE.

Au 1er tour, sur l’ensemble de la circonscription qui regroupe 92.766 électeurs, 25.625 ont voté, le taux de participation fut de 27,62 %. Le taux de la participation pour la Thaïlande fut sensiblement inférieur : 1918 suffrages pour 8.274 inscrits soit 23,18 %.

 

Par contre, notre vaste région s’est singularisée : 59 bulletins seulement (116 au premier tour des présidentielles et 107 au second). Pour nos 445 inscrits, cela donne un taux de participation de 13,25 %, le plus mauvais des six bureaux de vote du pays (Phuket est à 14,96 %). Cet absentéisme est d’autant plus remarquable que le vote par correspondance aurait pourtant dû faciliter le sens civique de nos compatriotes. Or, seulement 53 votes par correspondance ont été enregistrés sur l’ensemble du pays. Nous laisserons toutefois aux expert es-sciences politiques le plus souvent auto proclamés de donner leurs explications.

A 228 -  LA PLACE DE L’ISAN LORS DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES FRANÇAISES DE JUIN 2017 EN THAÏLANDE.

Les résultats

 

Ils ont été officiellement diffusés le lendemain du scrutin une semaine avant que celui-ci ne se déroule sur le territoire français ce qui, sur le plan de nos principes constitutionnels est une monstruosité (2)

 

A 228 -  LA PLACE DE L’ISAN LORS DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES FRANÇAISES DE JUIN 2017 EN THAÏLANDE.

Sur l’ensemble de la circonscription en ne citant que les six premiers :

 

Madame GÉNETET arrive en tête avec 54,11 % des suffrages, elle écrase incontestablement le député sortant, Thierry MARIANI (18,78 %).  Trois autres candidats ont un score honorable sans plus, Florian BOHEME le socialiste (7,13 %), Dimitri SAWOSIK l’ « insoumis » (6,51 %) et Francis NIZET, malgré un acte d’allégeance au Président de la république, plafonne à 5,89 %. Sébastien COCHARD le frontiste parvient péniblement à 733 voix (2,89 %). Madame GÉNETET n’ayant pas obtenu 25 % des inscrits, un second tour est nécessaire où seul sera en mesure de l’affronter le député sortant. Cinq d’entre eux seulement passent la barre de 5 % nécessaire pour le remboursement des frais de campagne (affiches, professions de foi et bulletins de vote), pour les autres, ce seront pleurs et grincements de dents.

A 228 -  LA PLACE DE L’ISAN LORS DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES FRANÇAISES DE JUIN 2017 EN THAÏLANDE.

En Thaïlande, madame GÉNETET triomphe mais ne passe pas la barre des 50 % (46,74 %). Il lui manquait seulement 70 voix mais elle réalise un score éclatant sur les deux bureaux de Bangkok, pratiquement 60 %. Thierry MARIANI se surpasse (23,92 %) ainsi que – relativement - le frontiste COCHARD (10,67%) (4).

A 228 -  LA PLACE DE L’ISAN LORS DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES FRANÇAISES DE JUIN 2017 EN THAÏLANDE.

Les autres candidats se partagent les miettes dont l’insoumis SAWOSIK récupère l’essentiel (6,05)

 

En Isan enfin (Le bureau de vote de Khonkaen recouvre l’ensemble des 20 provinces de l’Isan et celle de Phetchabun (3)), nous sommes ici à contrecourant et sur 445 électeurs seulement 59 ont manifesté leur choix.

 

A 228 -  LA PLACE DE L’ISAN LORS DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES FRANÇAISES DE JUIN 2017 EN THAÏLANDE.

Nous citons les résultats dans l’ordre (5) :

 

Madame GÉNETET obtient 16 voix (27,11 %) talonnée par COCHARD qui en obtient 15 (25,42 %), MARIANI en obtient 12 (20,33 %), NIZET plafonne à 4 comme GOBERT et SAWOZIK (0,67 %), BOHÊME a 3 voix (0,50 %) et GACHON une seule (0,16 %). Rien pour les autres, renvoyés à leurs rêves. Compte tenu du nombre de candidats, on peut comprendre qu’il n’y ait pas de bulletins nuls. Le score du frontiste se situe avant celui de Pattaya (20 %) qui n’est plus le « bastion frontiste » comme le prétendit la presse francophone locale et loin derrière Phuket (35 %) qui le devient. Pattaya et Phuket sont par ailleurs les deux seuls bureaux où MARIANI arrive en tête, respectivement 32,50 et 38,00 % devant Madame GÉNETET, respectivement un peu moins de 30 et de 27 %. Aucun de nos candidats n’a retrouvé, compte tenu de la forte abstention, les voix des électeurs de son chef de file au premier tour des présidentielles. Celle qui tient mieux le coup est Madame GÉNETET (22 à Macron et 16 pour elle), seul le socialiste BOHÊME fait passer les voix de HAMON de 2 à 3 à son profit, une augmentation fulgurante de 50 % dont il pourra sa targuer, ce n’est pas l’hécatombe de son parti comme en métropole certes mais ce n’est cependant pas significatif à si petite échelle.

 

A 228 -  LA PLACE DE L’ISAN LORS DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES FRANÇAISES DE JUIN 2017 EN THAÏLANDE.

Le second tour.

 

Il n’était pas nécessaire d’être grand clerc pour savoir que Madame GÉNETET l’emporterait en dépit d’une abstention plus massive qu’au premier tour. Elle obtient, tous bureaux confondus, 62,04 % des voix (912) mais avec une participation globalement dérisoire de 18,77 % des 8.273 inscrits.

A 228 -  LA PLACE DE L’ISAN LORS DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES FRANÇAISES DE JUIN 2017 EN THAÏLANDE.

Notre bureau de Khonkaen s’est une fois de plus singularisé, avec une participation qui passe de 13,26 % à 11,01 % et  49 électeurs sur 445 (59 au premier tour).  Une fois encore le record absolu sur le pays et cette fois ci, ce qui était à prévoir, 6 bulletins nuls, 12,25 % alors que la moyenne pour la Thaïlande n’est que de 5,65 %. Madame GÉNETET a amélioré son score de 11 voix, probablement celle des électeurs de la gauche au sens large et des candidats qui se disaient plus ou moins« macronistes » sans avoir été investis, 55,10 %, sensiblement moins que la moyenne thaïe et MARIANI n’en récupère que 4, pour obtenir 16 voix, 32,65  % (contre 37,96 % sur le pays). Il n’a de toute évidence pas récupéré les voix frontistes du premier tour dont les électeurs sont probablement allés à la pèche ou voté nul ? C’est encore une particularité puisque M. MARIANI « cartonne » à Pattaya (49,83 % contre 44,55) et plus encore sur Phuket (54,11 % contre 39,41 %) récupérant de toute évidence la réserve frontiste. Il n’y a rien d’étonnant puisqu’il s’est autrefois signalé en prenant des positions fort proches de celles du Front et que des consignes discrètes ont probablement été données dans ces deux secteurs ?

A 228 -  LA PLACE DE L’ISAN LORS DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES FRANÇAISES DE JUIN 2017 EN THAÏLANDE.

Il nous semble – sans prétendre en tirer aucune autre conclusion - manifeste que les électeurs de la circonscription ont manifesté plus clairement une certaine mauvaise humeur que dans le reste du pays ?

A 228 -  LA PLACE DE L’ISAN LORS DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES FRANÇAISES DE JUIN 2017 EN THAÏLANDE.

Notons enfin qu’il n’y a eu sur tout le pays que 8 votes par correspondance ce qui s’explique aisément par une organisation scandaleusement déplorable : Les dossiers contenant le matériel nécessaire ont été envoyés aux électeurs qui avaient fait ce choix ont été expédiés par routage depuis Paris et sont parvenus aux destinataires ou pas du tout ou la veille du scrutin ou probablement dans les jours qui vont le suivre.

A 228 -  LA PLACE DE L’ISAN LORS DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES FRANÇAISES DE JUIN 2017 EN THAÏLANDE.

Notons enfin, ce n’est qu’une constatation, que Madame GÉNETET a été élue par seulement 15,52 % du corps électoral (10 % sur le pays et  6 % seulement dans notre circonscription) et sera probablement dans l’Assemblée l’une des plus mal élue sinon la plus mal. Cela ne nous interdit pas de lui souhaiter bonne chance.

A 228 -  LA PLACE DE L’ISAN LORS DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES FRANÇAISES DE JUIN 2017 EN THAÏLANDE.

NOTES

 

(1) En voici la liste, avec, sous parenthèse, la liste des bureaux de vote installés dans le pays en question selon arrêté du 14 mars 2017 « relatif aux bureaux de vote ouverts pour l'élection du Président de la République dans les ambassades et les postes consulaires en 2017 » :

 

Arménie (un bureau de vote), Azerbaïdjan (un bureau de vote), Biélorussie (un bureau de vote), Géorgie, Kazakhstan (deux bureaux de vote), Kirghizstan, Moldavie (un bureau de vote), Ouzbékistan (un bureau de vote), Russie (quatre bureaux de vote), Tadjikistan, Turkménistan (un bureau de vote), Ukraine (un bureau de vote), Afghanistan, Bangladesh (un bureau de vote), Inde (dix bureaux de vote), Iran (un bureau de vote), Maldives, Népal (un bureau de vote), Pakistan, Sri Lanka (un bureau de vote), Chine (quinze bureaux de vote), Corée du Sud (un bureau de vote), Japon (trois bureaux de vote), Mongolie (un bureau de vote), Birmanie (un bureau de vote), Brunei (un bureau de vote), Cambodge (un bureau de vote), Indonésie (deux bureaux de vote), Laos (un bureau de vote), Malaisie (un bureau de vote), Palaos, Philippines(deux bureaux de vote), Singapour (sept bureaux de vote), Thaïlande (six bureaux de vote), Timor oriental, Vietnam (trois bureaux de vote), Australie (huit bureaux de vote), Fidji (un bureau de vote), Kiribati, Marshall, Micronésie, Nauru, Nouvelle-Zélande (trois bureaux de vote), Papouasie-Nouvelle-Guinée (un bureau de vote), Salomon, Samoa, Tonga, Tuvalu et Vanuatu (un bureau de vote).


De nombreux pays furent démunis, peut-être parce qu’il n’y a aucun résident français inscrit consulaire : Y-a-t-il des Français installés au Kiribati (un atoll de 100.000 habitants, l’un des plus petit pays du monde)

A 228 -  LA PLACE DE L’ISAN LORS DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES FRANÇAISES DE JUIN 2017 EN THAÏLANDE.

 ...ou au Tuvalu (un groupe d’atolls, l’un des états les moins peuplé du monde, 12.000 habitants). Du temps où nous apprenions la géographie en collectionnant les timbres-poste ces deux « états », colonies anglaises, s’appelaient Gilbert and Ellice Islands. Pour autant qu’il y en ait, il est probable qu’ils durent être convoqués au Vanuatu ou à Fidji, belle excursion dans le Pacifique-sud   

 

(2) L’organisation du scrutin n’était de toute évidence pas ce qu’elle aurait dû être : Dans une lettre adressée le 9 juin au Ministre des affaires étrangères et à celui de l’intérieur, quelques-uns des candidats communistes des Français de l’étranger ont protesté sur plusieurs points, citons ceux qui nous semblent essentiels, notamment le dernier, la diffusion anticipée des résultats étant une hérésie sur le terrain des principes de notre droit électoral :

- « suppression in extremis du vote électronique « … obstacle à une plus large participation des électeurs aux scrutins… »

- « le nombre et l'implantation de ces sites qui sont discutables … 
De nombreux électeurs ont été́ obligés de se déplacer quelques fois sur de longues distances …
»


-  « la taille des circonscriptions (de 2 à 49 pays selon les découpages) interdit de fait les partis et forces politiques ne disposant pas de revenus abondants de faire campagne. La carte de ces circonscriptions devrait être révisée et l’État devrait apporter un soutien financier à l'impression des professions de foi permettant l'expression publique la plus large et démocratique possible ».

 

- « …  c'est sans doute le plus important sur le plan politique pour notre pays, notre démocratie, la République. Comment pouvez-vous justifier la publication des résultats le 5 juin, prenant ainsi la responsabilité́ d'influer sur le scrutin national du 11 juin ? Ces pratiques ne sont pas, de notre point de vue, acceptables au regard des droits des citoyen(ne)s de notre pays, des principes démocratiques et des lois de la république française ».

 

(3) Voir notre article du 9 mai dernier consécutif aux élections présidentielles

http://www.alainbernardenthailande.com/2017/05/election-presidentielle-francaise-2017-en-thailande-l-isan-a-contre-courant.html

 

(4) Il faut noter qu’avec 203 voix, il représente pratiquement 28 % de l’ensemble de l’électorat « Mariniste » sur l’ensemble de notre immense circonscription alors qu’en nombre d’électeurs, notre pays ne représente qu’un peu moins de 9 % de la dite circonscription.

 

(5) Tous nos chiffres sont évidemment donnés « sauf erreur, omission et sous bénéfice d’inventaire ».

Partager cet article

Repost 0
Published by grande-et-petites-histoires-de-la-thailande.over-b - dans Réactions à l'actualité
commenter cet article

commentaires