Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des Grande-et-petites-histoires-de-la-thaïlande.over-blog.com
  • : Alain et Bernard, 2 retraités, mariés avec des femmes de l'Isan,veulent partager leurs découvertes de la Thaïlande et de l'Isan à travers la Grande Histoire et ses petites histoires,culturelles,politiques,sociales ...et de l'actualité.
  • Contact

Compteur de visite

Rechercher Dans Ce Blog

Pourquoi ce blog ?

  Il était une fois Alain, Bernard …ils prirent leur retraite en Isan, se marièrent avec une Isan, se rencontrèrent, discutèrent, décidèrent un  jour de créer un BLOG, ce blog : alainbernardenthailande.com

Ils voulaient partager, échanger, raconter ce qu’ils avaient appris sur la Thaïlande, son histoire, sa culture, comprendre son « actualité ». Ils n’étaient pas historiens, n’en savaient peut-être pas plus que vous, mais ils voulaient proposer un chemin possible. Ils ont pensé commencer par l’histoire des relations franco-thaïes depuis Louis XIV,et ensuite ils ont proposé leur vision de l'Isan ..........

(suite cliquez)   POURQUOI CE BLOG ?

Pour nous contacter . alainbernardenthailande@gmail.com

Merci d’être venu consulter ce blog. Si vous avez besoin de renseignements ou des informations à nous communiquer vous pouvez nous joindre sur alainbenardenthailande@gmail.com

21 octobre 2017 6 21 /10 /octobre /2017 22:04
RH 20 - APRÈS LE FONDATEUR DU ROYAUME D’AYUTTHAYA, RAMATHIBODI Ier (1351-1369), LE ROI RAMESUAN (1369-1370), ET LE ROI BOROMACHA Ier (1370-1388)

Ramathibodi Ier, le fondateur du royaume d’Ayutthaya (1351-1369) meurt donc en 1369, son fils Ramesuan, qui avait été nommé par son père, roi de Lopburi, lui succède. Il régnera moins d’un an. « Les Chroniques royales d’Ayutthaya » de Richard D. Cushman, lui consacreront trois lignes et demie pour relater ce fait, pour annoncer ensuite, qu’ « en 732, l’année du chien, 2ème décade » ses ministres lui annonceront l’arrivée du roi Boromracha ; qu’il invitera à rentrer en sa capitale ; lui remit le trône, lui rendra hommage, prit congé et retournera à Lopburi, comme auparavant. »

RH 20 - APRÈS LE FONDATEUR DU ROYAUME D’AYUTTHAYA, RAMATHIBODI Ier (1351-1369), LE ROI RAMESUAN (1369-1370), ET LE ROI BOROMACHA Ier (1370-1388)

Pour paraphraser Molière, nous pourrions dire « Qu’en termes élégants, ce coup d’Etat est présenté. » A la mort du roi Boromracha 1er en 1388, le roi Ramesuan sera moins « élégant » avec le fils de celui-ci, Thong Lan, qui à peine monter sur le trône à 13 ans (ou 15 ans), le fera arrêter sept jours plus tard et exécuter au monastère du Khok Phrya, pour régner de nouveau jusqu’en 1395.

RH 20 - APRÈS LE FONDATEUR DU ROYAUME D’AYUTTHAYA, RAMATHIBODI Ier (1351-1369), LE ROI RAMESUAN (1369-1370), ET LE ROI BOROMACHA Ier (1370-1388)

Mais revenons au règne de Boromracha Ier  (1370-1388).

 

Nous avons appris précédemment que le  fondateur du royaume d’Ayutthaya, Ramathibodi Ier avait accordé le muang de Lopburi à son fils Ramesuan et nommer son beau-frère Boromracha, comme le nouveau roi de Suphanburi ; que Ramathibodi lui avait demandé de soutenir son fils dans la conquête d’Angkor. Ce qu’il avait fait avec succès. (Cf. RH 19) Nous pouvions en déduire qu’il était considéré comme un personnage puissant dans ce nouveau royaume et qu’il était un guerrier redoutable. Il le confirmera, comme nous venons de le dire,  en prenant le pouvoir d’Ayutthaya en déposant son neveu Ramesuan, tout en « l’invitant » à gouverner de nouveau Lopburi. 

RH 20 - APRÈS LE FONDATEUR DU ROYAUME D’AYUTTHAYA, RAMATHIBODI Ier (1351-1369), LE ROI RAMESUAN (1369-1370), ET LE ROI BOROMACHA Ier (1370-1388)

Les « Chroniques royales d’Ayutthaya » qui résument en 34 lignes les principaux événements de son règne vont confirmer ce premier portrait.

 

Dès la première ligne, il est dit que le roi en 1371 (Ou si vous voulez « en 733, l’année du sanglier, 3e décade »  part  pour conquérir et s’emparer de toutes  les cités du Nord.

RH 20 - APRÈS LE FONDATEUR DU ROYAUME D’AYUTTHAYA, RAMATHIBODI Ier (1351-1369), LE ROI RAMESUAN (1369-1370), ET LE ROI BOROMACHA Ier (1370-1388)

Et en effet, les Chroniques vont ensuite énumérer toutes les guerres et/ou combats menés:

 

- En 1372, Boromracha Ier va s’emparer de  Nakhon  Phangkha et Sangcharao.

 

- En 1373, il part à la conquête de Chakangrao (Kamphaeng Phet).  Les deux chefs Phraya Sai Kaeo  et Phraya Khamhaeng sortent de leur cité pour le combattre. Boromracha 1er va tuer  Phraya Sai Kaeo, mais  Phraya Khamhaeng et ses soldats parviendront à  rejoindre leur cité. Boromracha 1er  retournera alors en sa capitale.

RH 20 - APRÈS LE FONDATEUR DU ROYAUME D’AYUTTHAYA, RAMATHIBODI Ier (1351-1369), LE ROI RAMESUAN (1369-1370), ET LE ROI BOROMACHA Ier (1370-1388)

 - En 1374, le roi et le vénérable Thammakanlayan érigèrent un grand temple, avec glorieuses reliques et 19 wa.

 

- En 1375, le roi s’empare de Phitsalunok et capture le chef de la cité Khun Sam Kaeo et revient à Ayutthaya avec un grand nombre de familles « captives ».

RH 20 - APRÈS LE FONDATEUR DU ROYAUME D’AYUTTHAYA, RAMATHIBODI Ier (1351-1369), LE ROI RAMESUAN (1369-1370), ET LE ROI BOROMACHA Ier (1370-1388)

- En 1376, le roi part pour s’emparer de nouveau de Chakangrao. Phraya Khamhaeng et Thao Pha Kong tentent de le combattre, mais ne peuvent résister. Thao Pha Kong et ses soldats purent s’enfuir, mais le roi les poursuivit, les attaqua et les dispersa. De nombreux dignitaires ( thao, phraya, khun, mün)  furent capturés et la royale armée retourna en sa capitale.

 

- En 1378, le roi repart en guerre contre Chakangrao. A cette occasion le Prah Maha Thammaracha de Phitsalunok s’allie à cette cité, mais il se rend à l’évidence et constate qu’il n’est pas capable de s’opposer à l’armée royale d’Ayutthaya. Il se voit contraint de reconnaître sa vassalité.

 

- En 1380, le roi veut conquérir Chiang Mai et ordonne à son armée d’attaquer Nakhon Lampang, mais ce ne  fut pas un  succès. Le roi alors envoya un message au Mün (le chef) de Nakhon Lampang pour qu’il reconnaisse sa vassalité. Ce qu’il fit. La royale armée retourna  ensuite à la capitale.

 

RH 20 - APRÈS LE FONDATEUR DU ROYAUME D’AYUTTHAYA, RAMATHIBODI Ier (1351-1369), LE ROI RAMESUAN (1369-1370), ET LE ROI BOROMACHA Ier (1370-1388)

L’éminent spécialiste de la Thaïlande et de la langue thaïe Gilles Delouche dans son article L’Incorporation du royaume de Sukhotai au royaume d’Ayudhya par le roi Phra Boromotraylokanat (1448/1488) : Le bouddhisme instrument politique, nous dit qu’effectivement  Khun Luang-Pha Ngua, qui régnait sur la ville de Supanburi sous le titre de Boromoracha renversa son neveu Ramesuan en 1370 et l’exila comme gouverneur à Lopburi ; et qu’il régna avec le titre de Boromorachathirat Ier (1370-1388), mais il présente le règne de Boromracha 1er sous un angle différent. (1) 

RH 20 - APRÈS LE FONDATEUR DU ROYAUME D’AYUTTHAYA, RAMATHIBODI Ier (1351-1369), LE ROI RAMESUAN (1369-1370), ET LE ROI BOROMACHA Ier (1370-1388)

Il estime que le roi  a opéré 6 attaques de 1370 à 1378 contre Sukhotai, le royaume du Nord, « attaques qui s’achèvent, en 1378, par la défaite de Phra Maha Thammaracha II. Le royaume de Sukhothay (sic) est alors divisé en deux parties, la première avec Sukhothay comme capitale, est laissée à Thammaracha II, qui accepte la suzeraineté d’Ayudhya, tandis que la seconde autour de Kamphaeng Phet, rentre dans les limites du royaume d’Ayudhya, encore que son gouverneur soit un membre de la dynastie de Sukhothay.»

 

RH 20 - APRÈS LE FONDATEUR DU ROYAUME D’AYUTTHAYA, RAMATHIBODI Ier (1351-1369), LE ROI RAMESUAN (1369-1370), ET LE ROI BOROMACHA Ier (1370-1388)

(Kamphaeng Phet ou Chakangrao? En fait Boromracha a combiné les deux cités de Chakangrao et de Nakom Chum pour former la nouvelle cité de Kamphaeng Phet) 

 

[…] La victoire remportée en 1378 met le royaume d’Ayudhya en contact direct avec celui du Lan Na Thay, dont les ambitions sont aussi orientées vers le royaume de Sukhothay et la lutte entre les deux Etats va bientôt commencer. En 1386, Phra Boromorachathirat 1er va  attaquer la ville de Lampang sans toutefois réussir ; deux ans plus tard, au cours d’une nouvelle campagne contre le Lan Na Thay, il tombe malade et meurt. »

RH 20 - APRÈS LE FONDATEUR DU ROYAUME D’AYUTTHAYA, RAMATHIBODI Ier (1351-1369), LE ROI RAMESUAN (1369-1370), ET LE ROI BOROMACHA Ier (1370-1388)

 

Quelques remarques.

 

Les noms de « Sukhotai » et du « Lanna » ? 

 

Delouche cite la version A dite version de  Luang Prasoet, sauf que cette version ne nomme pas le Lanna, mais une nouvelle attaque contre Chakangrao.  De même, il laisse supposer que les six attaques du roi Boromracha 1er visaient le royaume de Sukhotai, qu’il divisera en deux, après l’avoir vaincu, alors qu’il est expressément dit dans les « Chroniques » qu’en 1378, le roi repart en guerre contre Chakangrao, et non contre Sukhotai et  que Thammaracha, qui veut le soutenir,  n’est que le Prah Maha de Phitsalunok.

RH 20 - APRÈS LE FONDATEUR DU ROYAUME D’AYUTTHAYA, RAMATHIBODI Ier (1351-1369), LE ROI RAMESUAN (1369-1370), ET LE ROI BOROMACHA Ier (1370-1388)

Une hypothèse ? Ces royaumes ne portaient pas ce nom à cette époque.

 

B. J. Terwiel, in « Thailand’s Political History » estime que le « Lanna » considéré comme un empire unifié au 13e et 14e siècle  est un mythe qui a été inventé au XXe  siècle (Note 16, p.14), de même il indique qu’il n’est pas possible d’accepter le concept de «  Période de Sukhotai (1250-1351) » qui impliquerait un état central ayant le pouvoir absolu sur les autres groupes thaïs de la région. Il rappelle que cette vision répond à une histoire nationale officielle, construite et enseignée aux élèves pour leur apprendre combien leur pays a été grand et magnifique, avec une économie abondante, vivant heureux sous le bouddhisme gouvernée par un roi sage et vertueux. (Il fait référence à la stèle de Ramakhamhèng de 1292, en citant des historiens thaïs qui doutent de son authenticité. Note p. 15) Question que nous avons traitée dans nos articles 19 et 20 de « Notre Histoire ») (2)

RH 20 - APRÈS LE FONDATEUR DU ROYAUME D’AYUTTHAYA, RAMATHIBODI Ier (1351-1369), LE ROI RAMESUAN (1369-1370), ET LE ROI BOROMACHA Ier (1370-1388)

La mort de Boromracha Ier. Un   problème de dates ?

 

Ainsi concernant la mort de Boromracha Ier, nous apprenons dans la section suivante consacrée au roi Thong Lan (1388), par les versions BCDEF que le roi décède « en 744, l’année du chien, la 4e décade » ( soit 1382 ?), après 13 ans de règne ; La seule version A dite de Luang Prasoet prétend que le roi décède « en 750, l’année du dragon » (Soit 6 ans plus tard, en 1388 !), tout en précisant, qu’il serait mort après être tombé malade, lors d’une nouvelle expédition contre Chakangrao. 

RH 20 - APRÈS LE FONDATEUR DU ROYAUME D’AYUTTHAYA, RAMATHIBODI Ier (1351-1369), LE ROI RAMESUAN (1369-1370), ET LE ROI BOROMACHA Ier (1370-1388)

Alors pourquoi dans les « Chroniques » Wyatt n’a retenu que la date de la seule version A. Peut-être tout simplement parce qu’elle fut la date retenue par « L’Histoire officielle » ou qu’il a estimé, comme nous, que les bonnes dates (à plus ou moins une année) sont celles des annales A.

 

Nous avions tenté de faire le point sur cette « chronologie incertaine pour écrire l’histoire d’Ayutthaya ? » (In Article 59. (3)), car les dates des différentes versions des « Chroniques royales d’Ayutthaya » présentent des écarts qui peuvent aller parfois jusqu’à 20 ans. La difficulté provient également  du fait que l’ancien Siam  suivait le calendrier lunaire. Un calendrier où il est nécessaire d’ajouter 638 ans (à plus ou moins une année)  pour obtenir l’année du calendrier grégorien. Cet ancien calendrier lunaire sera utilisé jusqu’au passage au calendrier solaire en 1889.

 

Bref, disons que  le roi Boromracha  Ier meurt en 1388, que son jeune fils Thong Lan (13 ou 15 ans), ne régnera que 7 jours. Ramesuan, qui était toujours le roi de Lopburi, le fera arrêter et exécuter au monastère du Khok Phrya, et régnera de nouveau jusqu’en 1395.

 

RH 20 - APRÈS LE FONDATEUR DU ROYAUME D’AYUTTHAYA, RAMATHIBODI Ier (1351-1369), LE ROI RAMESUAN (1369-1370), ET LE ROI BOROMACHA Ier (1370-1388)

Références.

 

(1) Gilles Delouche, L’Incorporation du royaume de Sukhotai au royaume d’Ayudhya par le roi Phra Boromotraylokanat (1448/1488) : Le bouddhisme instrument politique a été publié pour la 1ére fois dans les « Cahiers de l’Asie du Sud-Est », n° 19.

ww.alainbernardenthailande.com/article-59-une-chronologie-incertaine-pour-ecrire-l-histoire-d-ayutthaya-112318322.html

 

(2) 19. Notre Histoire : La stèle de Ramakhamhaeng (fin du XIIème ou début du XIIIème ?)

http://www.alainbernardenthailande.com/article-19-notre-histoire-la-stele-de-ramakhamheng-101595328.html

20. Notre Histoire : Le roi  de Sukkhotaï  Ramkhamhaeng, selon la stèle de 1292

http://www.alainbernardenthailande.com/article-20-notre-histoire-le-roi-de-sukkhotai-ramkhamhaeng-selon-la-stele-de-1292-101594410.html

 

(3) 59. Une chronologie incertaine pour écrire l’histoire d’Ayutthaya ?

Partager cet article

Repost0

commentaires

Mélina 24/10/2017 15:56

Bonjour. très bel article. très intéressant. un beau blog. n'hésitez pas à visiter mon univers. lien sur pseudo. à bientôt.

grande-et-petites-histoires-de-la-thailande.over-b 25/10/2017 02:51

Merci.