Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des Grande-et-petites-histoires-de-la-thaïlande.over-blog.com
  • : Alain et Bernard, 2 retraités, mariés avec des femmes de l'Isan,veulent partager leurs découvertes de la Thaïlande et de l'Isan à travers la Grande Histoire et ses petites histoires,culturelles,politiques,sociales ...et de l'actualité.
  • Contact

Compteur de visite

Rechercher Dans Ce Blog

Pourquoi ce blog ?

  Il était une fois Alain, Bernard …ils prirent leur retraite en Isan, se marièrent avec une Isan, se rencontrèrent, discutèrent, décidèrent un  jour de créer un BLOG, ce blog : alainbernardenthailande.com

Ils voulaient partager, échanger, raconter ce qu’ils avaient appris sur la Thaïlande, son histoire, sa culture, comprendre son « actualité ». Ils n’étaient pas historiens, n’en savaient peut-être pas plus que vous, mais ils voulaient proposer un chemin possible. Ils ont pensé commencer par l’histoire des relations franco-thaïes depuis Louis XIV,et ensuite ils ont proposé leur vision de l'Isan ..........

(suite cliquez)   POURQUOI CE BLOG ?

Pour nous contacter . alainbernardenthailande@gmail.com

Merci d’être venu consulter ce blog. Si vous avez besoin de renseignements ou des informations à nous communiquer vous pouvez nous joindre sur alainbenardenthailande@gmail.com

24 octobre 2018 3 24 /10 /octobre /2018 22:36

 

Ou Somdet Phra Sanphet II ou Phra Naret) สมเด็จพระนเรศวรมหาราช (สมเด็จพระเจ้าสรรเพชญ์ที่ 2)

 

Ainsi le roi Thammaracha était décédé en juillet 1590 (29 juillet?) après un destin exceptionnel (Cf. RH 36). Son fils Naresuan va lui succéder, après avoir depuis 1581 en tant que Prince (Ou roi) de Phitsalunok, et surtout après la proclamation d'indépendance retrouvée d'Ayutthaya en 1584, mené toutes les guerres contre les ennemis du royaume, qui ont fait de lui un guerrier redoutable et un héros. Les « Chroniques royales d’Ayutthaya » vont lui consacrer 73 pages. (pp.122-195). (Elles ne consacreront que 35 pages pour huit rois de 1605 à 1656 !).

 

 

Nous vous avions -dans « Notre Histoire de la Thaïlande »- présenté 5 articles sur son règne (1590-1605) à partir de notre lecture des « Chroniques royales ». Nous avions également rendu-compte du film à succès « La Légende du Roi Naresuan » réalisé par SAR le Prince Chatrichalerm Yukol (หม่อมเจ้าชาตรีเฉลิม ยุคล), qui permettait -entre-autre- de comprendre les différents types de relation entre les mueang (Concept essentiel pour comprendre l'histoire du Siam)), et montré pourquoi le roi Naresuan était devenu un « héros national ».

 

 

Mais en relisant ces articles (Une soixantaine de pages), nous avions le sentiment que nous ne pourrions pas en faire un récit. (Cf. Références en notes.1)

 

En effet, dans notre introduction de notre article 64 (1), nous avions noté que les « Chroniques royales d'Ayutthaya », ne se présentaient pas selon la conception occidentale de l'Histoire. Il y avait là une « chronologie » où on passait d’un événement à un autre sans transition, pour revenir parfois à la suite d’un événement antérieur sans préciser la hiérarchie et l’importance des conflits et guerres traités, ni leurs relations.

 

De plus les Chroniques y mêlaient rêves, prophéties, interprétations des auspices et augures, rites parfois, avec de nombreuses pages consacrées à la description des processions de départ à la guerre qui peuvent aller jusqu'à deux pages et plus (CRA. pp.128-129) par exemple pour décrire l’ordonnancement de la procession, les rangs et couleurs, l’ornementation et la musique, le nom des généraux avec le nom de leurs éléphants (1 page), sans oublier le rappel incessant des noms et titres des protagonistes qui pour Ekathotsarot donne par exemple : « The Supreme Ekathotsarotisuan, Paramount-Refuge and Reverence , Holy-Buddhist-Lord-Over-All » et sans oublier les formules de politesse pour toute déclaration, ordre royal, et lettre. comme par exemple celle du gouverneur de la ville de Moulmein demandant son appui aux rois Naresuan et Ekathotsarot  (« Votre serviteur, ayant été incapable de trouver un quelconque refuge, vous fait la demande de prendre la puissante condition sacrée du pouvoir permanent du Pied-Sacrée-et-du-Suprême-et-Sacre-Bouddhiste-Régnant-par-dessus-tous, qui possède une large quantité de mérites et d'accomplissements, comme le Monarque-Suprême-Manahat-Roi-des-quatre-directions-des-continents-et-Monarque-Universel, qui possède les pouvoirs royaux sacrés, les pouvoirs puissants, un empire s’étendant sur l'ensemble des quatre grands continents ainsi que sur 2 000 îles mineures et satellites, comme vénérable ombrelle interposée au-dessus de ma tête, et demande également qu'une armée s'avance pour aider et protéger notre municipalité. ») Nous avions d'ailleurs avoué notre incapacité à trouver une cohérence pour vous proposer, disions-nous un « aperçu » de ces guerres, conflits, autres événements qui ont jalonné le règne de Naresuan pendant 15 ans.

 

 

Aussi, dans le cadre de « Notre récit de la Thaïlande » il fallait se résoudre à trouver une méthode qui permettrait de vous présenter « autrement » ce règne : Nous avons retenu l'idée de vous inviter à lire (ou relire) au préalable chaque article sur le roi Naresuan, que nous accompagnerons de commentaires pour chacun.

 

 

Ainsi pour l'introduction : 64. Le roi Naresuan (1590-1605).1

 

http://www.alainbernardenthailande.com/article-64-le-roi-naresuan-1590-1605-1-114681268.html

 

On peut remarquer tout au long du règne du roi Naresuan des guerres et des conflits contre tous les royaumes de la Région, contre les Môns, les Birmans, les Khmers, les Laos, et un renversement d'alliance avec Chiang Mai occupé par les Birmans depuis 1558. Un règne qui permettra au roi Naresuan, secondé parfois par son frère Ekathotsarot, de bouleverser l'équilibre régional et de lui transmettre un grand royaume.

 

Les Chroniques raconteront donc ses guerres contre les Birmans, celle de 1594-1596 avec un résumé (p.140-142) et plus loin évoqueront celle de 1599 contre Hongsawadi et Toungoo avec sa dernière guerre en 1604 contre Ava.

 

 

On abservera également la volonté du roi Naresuan de contrôler le commerce au Sud (CRA. 3p.). Ainsi il attaquera et prendra Tavoy et Tenasserim en 1592 (?) (ce qui ne va pas sans révolte comme celle de Tenasserim (3p.)); Une autre guerre en 1594 lui permettra de prendre le contrôle des provinces mônes. Les Chroniques vont consacrer en outre nombre de pages au conflit entre Moulmein et Martaban; Avec l'attaque de Martaban et d'Hongsawadi par Naresuan ( p.160), suivie de la marche contre Toungoo, qui avec Martaban et Hongsawadi se préparent à la guerre, suivie de l'entrée de l'armée siamoise à Hongsawadi, du siège de Toungoo, son abandon … Le tout raconté, nous l'avons dit, de façon confuse.

 

 

Malheureusement, nous n'avions pas lu à l'époque le livre Prince Damrong « Our Wars with the Burmese, Thai-Burmese Conflicts, 1539-1767 » qui raconte les 7 guerres en 63 pages du roi Naresuan contre contre les Birmans, qui ont eu lieu en 1590, deux en 1592, en 1594, 1595, 1599, 1604. Nous y reviendrons.

 

 

On verra au Nord, Chiang Mai changé de vassalité. En effet, les mueang vassalisés savent évaluer les rapports de force, ainsi Chiang Mai qui avait été vassalisé en 1558 par les Birmans vit l'occasion de s'en libérer en choisissant la nouvelle puissance du roi Naresuan en 1593 (?) (2p.). Chiang Mai put ainsi profiter du soutien d'Ayutthaya contre les véïllités des Laos de Lan Chang (1p.), mais ne fut pas épargné par les conflits d’allégeance de Phra Ram Decho avec Chiang Mai et la succession de Hsenwi. Les Chroniques vont consacrer confusément une dizaine de pages aux diverses implications d'Ayutthaya au Lanna. (pp. 179-189) .

 

 

Les chroniques relateront également les conflits de Naresuan avec les Khmers.

 

On se souvient que Naresuan, alors Prince de Phitsalunok, avait déjà connu sous le règne de son père, après sa proclamation d'indépendance en 1584, l'alliance avec le roi khmer de Lawaek, son soutien militaire lors de l'attaque d'Hongsawadi en 1585, mais qui après l'affront subi par le frère du roi khmer s'était transformé en conflit puis par une rupture de l'alliance et enfin par la guerre qui avait repoussé les Khmers sur leur territoire.

 

Le nouveau roi Naresuan, dès son intronisation, va déclarer prendre sa revanche contre Lawaek.

 

 

Après un échec en 1593, les « Chroniques royales d’Ayutthaya » vont consacrer 12 pages à cette nouvelle campagne de Naresuan contre les Cambodgiens de Lawaek, qui va aboutir à la défaite des Khmers et à leur vassalisation (pp.142-154). Naresuan sera mêlé à une succession difficile à régler en 1601, viendra à son secours en 1603. On a là en une dizaine d'années, des relations mouvementées (Tentative de prendre la capitale, une victoire, une vassalisation, une assistance).

 

Et en 1604 un an avant sa mort, Naresuan devra encore intervenir contre Ava.

 

 

Il y avait là beaucoup à découvrir dans la confusion des Chroniques racontées.

 

Poursuivons avec notre 65, et la campagne de 1591-1593 ( ?) contre les Birmans.

 

Notes et références.

 

64. Le roi Naresuan (1590-1605).1

http://www.alainbernardenthailande.com/article-64-le-roi-naresuan-1590-1605-1-114681268.html

65. Le roi Naresuan (1590-1605). 2. La campagne de 1591-1593 ( ?) contre les Birmans.

http://www.alainbernardenthailande.com/article-65-naresuan-2-la-premiere-victoire-contre-les-biramans-1591-1593-115118551.html

66. Naresuan monte en puissance au Nord et au Sud (1590- 1593). 3

http://www.alainbernardenthailande.com/article-66-le-roi-naresuan-monte-en-puissance-au-nord-et-au-sud-1590-1593-114991130.html

67.Le roi Naresuan, et ses guerres contre le Cambodge. 4

http://www.alainbernardenthailande.com/article-67-le-roi-naseruan-et-ses-guerres-contre-le-cambodge-4-115271762.html

68. Naseruan en guerre pour le contrôle du Sud (Tenasserim, Moulmein et Martaban) et contre les Birmans d’Hongsawadi et de Toungu.(1594-1598). 5

http://www.alainbernardenthailande.com/article-68-le-roi-naresuan-en-guerre-au-sud-et-contre-les-birmans-1594-1598-5-115477006.html

69. Le roi Naresuan de 1598 à la fin de sa vie en 1605. 6

http://www.alainbernardenthailande.com/article-69-le-roi-naresuan-de-1598-a-la-fin-de-sa-vie-en-1605-6-115477170.html

70. Le roi Naresuan, un héros national ? (1555- règne de 1590 à 1605). 7

http://www.alainbernardenthailande.com/article-70-naresuan-un-heros-national-1555-regne-de1590-a1605-115599436.html

 

Et :A55. Comprendre le film thaï, La Légende du Roi Naresuan, par le jeu des muang. http://www.alainbernardenthailande.com/article-a55-comprendre-la-legende-du-roi-naresuan-par-le-jeu-des-muang-99434799.html

 

14. Les nouveaux mythes thaïs : les héros nationaux.

http://www.alainbernardenthailande.com/article-14-les-nouveaux-mythes-thais-les-heros-nationaux-98679684.html

 

(2) Nous avions pris connaissance plus tard du livre Prince Damrong « Our Wars with the Burmese, Thai-Burmese Conflicts, 1539-1767 » qui raconte les 7 guerres en 63 pages du roi Naresuan contre contre les Birmans. (1590-1605, de “war n° 9” à “war n°15, pp 116- 179, qui ont eu lieu en 1590, deux en 1592, en 1594, 1595, 1599, 1604.)

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires