Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des Grande-et-petites-histoires-de-la-thaïlande.over-blog.com
  • : Alain et Bernard, 2 retraités, mariés avec des femmes de l'Isan,veulent partager leurs découvertes de la Thaïlande et de l'Isan à travers la Grande Histoire et ses petites histoires,culturelles,politiques,sociales ...et de l'actualité.
  • Contact

Compteur de visite

Rechercher Dans Ce Blog

Pourquoi ce blog ?

  Il était une fois Alain, Bernard …ils prirent leur retraite en Isan, se marièrent avec une Isan, se rencontrèrent, discutèrent, décidèrent un  jour de créer un BLOG, ce blog : alainbernardenthailande.com

Ils voulaient partager, échanger, raconter ce qu’ils avaient appris sur la Thaïlande, son histoire, sa culture, comprendre son « actualité ». Ils n’étaient pas historiens, n’en savaient peut-être pas plus que vous, mais ils voulaient proposer un chemin possible. Ils ont pensé commencer par l’histoire des relations franco-thaïes depuis Louis XIV,et ensuite ils ont proposé leur vision de l'Isan ..........

(suite cliquez)   POURQUOI CE BLOG ?

Pour nous contacter . alainbernardenthailande@gmail.com

Merci d’être venu consulter ce blog. Si vous avez besoin de renseignements ou des informations à nous communiquer vous pouvez nous joindre sur alainbenardenthailande@gmail.com

31 décembre 2020 4 31 /12 /décembre /2020 22:19

 

Comme chaque année, depuis 2011 déjà, nous sommes heureux de suivre la  tradition et de vous souhaiter une bonne année ou du moins une meilleure année en 2021, en espérant que la pandémie  du covid-19 aura disparue.

 

 

Une belle occasion pour nous de faire notre bilan de l'année 2020, de mesurer le chemin parcouru, avec 95 articles publiés dont ceux de Philippe Drillien, extraits du bulletin de l’Association des collectionneurs de timbres-poste du Laos, sur le bouddhisme et sa venue sur les deux rives du Laos, la légende de Nang Thorani et de son épouse  Dominique Geay-Drillien sur le mythe de Khoun Bourôm l'unificateur des Thaïs et l'ancêtre fondateur du royaume de Luang Prabang. Soit 967 articles écrits sur les  10 ans d'existence de notre blog ! Plus de 10 000 pages sur la Thaïlande !

 

 

Certes,  le nombre d'articles et de pages n'impliquent pas la qualité et la pertinence, mais des appréciations favorables de quelques auteurs et chercheurs réputés, dont nous nous étions explicitement inspirés, nous laissent penser que certains -au moins- « tiennent la route ». Ceci d'autant plus, que les sources sur lesquelles nous nous nous appuyons proviennent d'articles ou de livres d'auteurs reconnus, comme par exemple l'hommage que nous avons rendu à Louis Gabaude, « chercheur et « passeur » du bouddhisme theravada de Thaïlande, qui a bien voulu nous donner quelques conseils. (1) Ou bien encore, comme notre dernier hommage à Marcel Barang, traducteur et « passeur » de la littérature thaïlandaise », décédé le 19 juin à Bangkok, qui nous avait permis de lire en français quelques romans thaïlandais qui, disait-il, n’ont guère de thèmes communs, ou plutôt reflètent la diversité des pratiques sociales thaïlandaises, du bouddhisme commun à la corruption des mœurs et des édiles, de la fable poético-philosophique à l’individualisme forcené et blasphématoire, et sont loin des clichés auxquels on réduit le plus souvent la Thaïlande. (2)

 

 

Nous avons donc cette année, comme les autres années, écrit sur des sujets divers et variés relevant de l'histoire, de la politique, de l'économique, du religieux, des légendes,  des rituels, de l'actualité parfois, etc... au gré des sources trouvées ou de questions que nous nous posions.

Nous avons ainsi écrit 8 articles dans notre catégorie « Histoire » prolongeant  « Notre histoire chronologique de la Thaïlande » écrite en 243 articles. On peut citer par exemple notre article sur la thèse de 2016  de  Rippawat CHIRAPHONG sur « La question de l’extraterritorialité et ses conséquences juridiques successives concernant les protégés français au Siam, dans le cadre des relations franco-siamoises de 1893 à 1907 »

 

 

ou encore le témoignage de Jean-Louis Archet sur « La guerre secrète de la Thaïlande au Laos en 1970-72  » ;

 

 

Ou bien encore une réflexion sur « la tentation d'une république en Thaïlande ». (H 55)

 

 

ou sur « L'éléphant blanc aux défenses noires, le mythe fondateur des Jawis de Pattani (H 54). C'est dire l'éclectisme des sources et des sujets abordés.

 

 

Nous avons également terminé « Notre récit historique »  en 14 articles présentant autrement les règnes des rois   Phra Chao Thai (1709-1733), Borommakot  (1733-1758),

 

 

Uthumphon (avril-mai 1758 (?)), Suriyamarin  (ou Ekathat) (1758-1767) avec le 7 avril 1767 la chute du royaume d'Ayutthaya par les Birmans, puis celui de Taksin « Le Grand » (1768-1782), pour terminer sur la dynastie Chakri en consacrant un article à chacun de ses rois, en nous servant d'une centaine d'articles de « Notre Histoire » relatant  leur règne, mais en essayant de montrer ce que fut spécifiquement leur action dans les événements importants, ainsi pour le créateur de la dynastie Chakri, Rama I (Buddha Yodfa Chulalok), 1782-1809 ; Puis ensuite Rama II (Buddha Loetla Naphalai),1809-1824; Rama III (Nang Klao Chaoyuhua), 1824-1851 ; Rama IV (Mongkut),1851-1868 ; Rama V (Chulalongkorn), 1868-1910 ; Rama VI (Vajiravudh), 1910-1925 ; Rama VII (Prajadhipok), 1925-1935 ; Rama VIII (Ananda Mahidol), 1935-1946 ; pour terminer sur  le long règne de Rama IX (Bhumibol Adulyadej), 1946-2016 ; en ne traitant pas -bien sûr-  le roi Rama X –(Vajiralongkorn) encore vivant. Nous avons d'ailleurs créé une nouvelle catégorie sur la dynastie Chakri, facilitant ainsi son accessibilité.  (3)

 

 

Nous avons également poursuivi notre quête du bouddhisme et de l'animisme en écrivant  une quinzaine d'articles,  rappelant -entre autres- le rôle joué par les déesses,  les génies protecteurs, les légendes et les mythes, encore présents dans la vie des Thaïlandais, comme par  exemple « Mae Phosop, la désse du riz » (A 402),

 

 

(Cf. Le khwan, le génie protecteur (A 401),

 

 

la légende de Phra Ruang (พระร่วง), figure légendaire de l'histoire thaïe et fondateur du premier royaume thaï (Cf. A 392),

 

 

le statut divin de l'éléphant blanc qui apporte bonheur, richesse et prestige sans oublier  la place que tient encore l'éléphant en Thaïlande (Cf.A 362).  Là aussi, arrivant à 80 articles sur le bouddhisme et l'animisme, nous avons cru bon de créer une nouvelle catégorie sur ces  sujets. (4)

 

 

Louis Gabaude  rappellera que « les bouddhistes ont aussi des croyances que certains apologistes voudraient limiter à une  « Charte de la Libre-Pensée » (les 10 principes du Kalama Sutta, mais qui ignore que la plupart des Thaïlandais  ont dès leur enfance entendu parler comme des évidences des génies, des divinités et du karma. Ils  croient en effet  à de nombreux êtres spirituels, des esprits ou phi angéliques ou démoniaques dont il faut se protéger ou demander la protection qui sont intégrés à celle du karma, et de nombreux récits en attestent l'action. Ils ont d'ailleurs été avalisés par la cosmographie bouddhiste. » (In notre article A 346 (1) )

 

De même, si vous voulez en savoir davantage sur  le bouddhisme thaï, sur les rapports entre la politique et la religion, ou sur la fête bouddhique en Thaïlande, nous ne pouvons que vous inviter à lire notre présentation de l'œuvre de Louis Gabaude. (6)

 

 

Mais si les génies protecteurs ont épargné les Thaïlandais des attaques du coronavirus, il n'en est pas de même des conséquences économiques et sociales. (7)

 

 

Nous avions appris avec  une étude du FMI de début août  que parmi les pays « touristiques,  la Thaïlande sera le pays qui en souffrira le plus  en termes de balance des paiements. (6% du PIB). La crise du covid-19 va aussi fortement impacté l’industrie manufacturière et plus spécifiquement  les secteurs de l’électronique et de l’automobile, ainsi que l'agriculture et  aggraver les inégalités sociales et la situation des plus pauvres.

 

 

 Il ne faut pas oublier que la Thaïlande est l'un des pays les plus inégalitaires au monde avec près de 70% des richesses du pays détenues par 1% de la population, et que 50% des Thaïlandais les plus pauvres détiennent  seulement 1,7% de la richesse du pays. Il faut rappeler qu’elle compte une économie informelle de 17 millions de salariés et de 21 millions de travailleurs et que près de 8 millions ont été directement touchés par la crise.

 

Notre curiosité nous a même mené, non sans humour, à nous intéresser au pangolin, et d'implorer quelque pitié pour cet animal d'où venait soi-disant tout ce mal. (Cf. (8))

 

 

Évidemment, nous ne pouvons citer les 95 articles, d'autant plus que  les sujets sont si différents : Quoi de commun par exemple entre le nuat, l'art millénaire du massage thaï   inscrit le jeudi 12 décembre 2019 à Bogota au Patrimoine immatériel de l'UNESCO., dont nous avons voulu connaître l'histoire, son enseignement, sa thérapeutique, ses différentes fonctions, sa place dans la société thaïlandaise (9),

 

 

...et les origines de l'écriture thaïe contemporaine (Cf. (10)); Entre « Le canal de Kra, « le rêve insaisssable » (11)

 

 

 

et « Maha Sila Wirawong, un grand érudit de l'Isan (1905-1987) » (Cf. 12))

 

 

 Entre « Des enfers bouddhistes à l'enfer des chrétiens: La légende de Phra Malai » (13)

 

 

et le dernier article de l'année présentant  l'accord  de libre-échange  signé le 15 novembre 2020 à Hanoï par 15 pays d'Asie : les dix États membres de l’Asean (Association des nations de l’Asie du Sud-Est) (Thaïlande, Indonésie, Malaisie, Philippines, Singapour, Brunei, Viêt Nam, Laos, Birmanie (ou Myanmar), Cambodge) plus la Chine, le Japon, la Corée du Sud, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, qui  fait de cette zone de libre-échange asiatique la plus vaste du monde  comparable à celles de l'Amérique du Nord ou de l’Union européenne.

 

 

Peu de choses, si ce n'est notre intérêt inlassable pour les « grandes et petites histoires de la Thaïlande » (le titre de notre blog) dans ses multiples dimensions historiques, politiques, religieuses, économiques, sociales, etc.

 

       VIVE 2021, SANS PANDÉMIE  ET VIVE LA VIE  EN VOTRE COMPAGNIE.

 

 

RÉFÉRENCES.

 

(1) A 346- HOMMAGE À LOUIS GABAUDE, CHERCHEUR ET «PASSEUR» DU BOUDDHISME DU THERAVÂDA  DE   THAÏLANDE. 

http://www.alainbernardenthailande.com/2020/01/a-345-hommage-a-louis-gabaude-chercheur-et-passeur-du-bouddhisme-du-theravada-de-thailande.html

 

(2) A 206. HOMMAGE À MARCEL BARANG, TRADUCTEUR ET «PASSEUR» DE LA LITTÉRATURE THAÏLANDAISE.

http://www.alainbernardenthailande.com/2016/01/a-205-hommage-a-marcel-barang-traducteur-et-passeur-de-la-litterature-thailandaise.html

 

(3) RH 57-1. INTRODUCTION À L'HISTOIRE DE LA DYNASTIE CHAKRI ACTUELLEMENT RÉGNANTE EN THAÏLANDE DEPUIS 1782.

UNE DYNASTIE DE 10 ROIS, DE RAMA I À RAMA X.

http://www.alainbernardenthailande.com/2020/06/rh-57-1.introduction-a-l-histoire-de-la-dynastie-chakri-actuellement-regnante-en-thailande-depuis-1782.html

 

(4) https://www.academia.edu/37834606/Commentaire_sur_le_mythe_Lao_de_Khoun_Bour%C3%B4m

 

(5) Références de quelques  articles  de Louis Gabaude :

«Approche du bouddhisme thaï», in Stéphane Dovert et Jacques Ivanoff (Éds), Thaïlande contemporaine, Bangkok, Institut de Recherche en Sciences sociales sur l'Asie du Sud-Est contemporaine (IRASEC); Paris, Les Indes savantes, 2011, p. 21-59.

 

«Religion et politique en Thaïlande : dépendance et responsabilité», Revue d'Études comparatives Est-Ouest 32/1, 2000, p. 141-173

 

«La fête bouddhique en Thaïlande». Rites: fêtes et célébrations de l'humanité, sous la direction de Thierry-Marie Coureau et Henri de La Hougue, Paris, Bayard, 2012, p. 796-845.

 

(7) A 387- LES CONSÉQUENCES ÉCONOMIQUES, SOCIALES ET SANITAIRES DE LA PANDÉMIE DU COVID-19  EN THAÏLANDE. (AOÛT 2020)

http://www.alainbernardenthailande.com/2020/08/a-387-les-consequences-economiques-sociales-et-sanitaires-de-la-pandemie-du-covid-19-en-thailande.aout-2020.html

 

(8) A 364- PITIÉ POUR LE PANGOLIN SOUPÇONNÉ D'AVOIR TRANSMIS LE COVID-19.

http://www.alainbernardenthailande.com/2020/04/a-364-pitie-pour-le-pangolin-soupconne-d-avoir-transmis-le-covid-19.html

(9) A 351- LE NUAT (นวด), L'ART DU MASSAGE THAÏ.

http://www.alainbernardenthailande.com/2020/02/a-351-le-nuat-l-art-du-massage-thai.html

(10) A 353- LES ORIGINES DE L’ÉCRITURE THAÏ CONTEMPORAINE

http://www.alainbernardenthailande.com/2020/02/a-353-les-origines-de-l-ecriture-thai-contemporaine-5.html

 (11) A  391- LE CANAL DE KRA, « LE RÊVE INSAISISSABLE ».

http://www.alainbernardenthailande.com/2020/09/a-391-le-canal-de-kra-le-reve-insaisissable.html

 

(12) A 366- MAHA SILA WIRAWONG, UN GRAND ÉRUDIT DE L’ISAN (1905-1987)

http://www.alainbernardenthailande.com/2020/04/a-366-maha-sila-wirawong-un-grand-erudit-de-l-isan-1905-1987.html

 

(13) A 375- DES ENFERS BOUDDHISTES À L’ENFER DES CHRÉTIENS : LA  LÉGENDE DE PHRA MALAI

http://www.alainbernardenthailande.com/2020/06/a-375-des-enfers-bouddhistes-a-l-enfer-des-chretiens-la-legende-de-phra-malai.html

Partager cet article

Repost0

commentaires

Cécile de BARBEYRAC 31/12/2020 18:46

Et bonne année aussi à vous deux, historiens dans le coeur qui nous faites découvrir bien des aspects du pays qui vous accueillent. Je vous embrasse bien.