Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des Grande-et-petites-histoires-de-la-thaïlande.over-blog.com
  • Le blog des Grande-et-petites-histoires-de-la-thaïlande.over-blog.com
  • : Alain et Bernard, 2 retraités, mariés avec des femmes de l'Isan,veulent partager leurs découvertes de la Thaïlande et de l'Isan à travers la Grande Histoire et ses petites histoires,culturelles,politiques,sociales ...et de l'actualité.
  • Contact

Compteur de visite

Rechercher Dans Ce Blog

Pourquoi ce blog ?

  Il était une fois Alain, Bernard …ils prirent leur retraite en Isan, se marièrent avec une Isan, se rencontrèrent, discutèrent, décidèrent un  jour de créer un BLOG, ce blog : alainbernardenthailande.com

Ils voulaient partager, échanger, raconter ce qu’ils avaient appris sur la Thaïlande, son histoire, sa culture, comprendre son « actualité ». Ils n’étaient pas historiens, n’en savaient peut-être pas plus que vous, mais ils voulaient proposer un chemin possible. Ils ont pensé commencer par l’histoire des relations franco-thaïes depuis Louis XIV,et ensuite ils ont proposé leur vision de l'Isan ..........

(suite cliquez)   POURQUOI CE BLOG ?

Pour nous contacter

Merci d’être venu consulter ce blog. Si vous avez besoin de renseignements ou des informations à nous communiquer vous pouvez nous joindre sur blogthailande@yahoo.fr

3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 00:22

L’expédition de Phuket de 1689 du général Desfarges 


combat pour PondicheryOn se souvient comment notre « brave » général avait abandonné M. Constance à la mort et avait fui dans le déshonneur laissant otages français et missionnaires subir  la répression sanglante de la Révolution de 1688, et cela malgré le Traité signé et l’engagement français de soutenir le roi Naraï.

  Il faut mesurer les conséquences de cette « forfaiture », encore aggravée par le non- respect de la parole donnée à propos des otages. Mgr Pallegoix dans son « Histoire de la Mission de Siam » raconte que les  Siamois, mécontents de l’attitude de Desfarges, se saisirent de Monseigneur de Métellopolis, « le chargèrent de tant de coups qu’il est étonnant que ce prélat, déjà infirme, ne mourût pas entre leurs mains » et que les missionnaires furent jugés le 9 novembre, arrêtés et mis en prison avec les  séminaristes et écoliers ainsi que les Français qui n’étaient pas partis avec Desfarges.

 

«  Il n’y en eut pas un seul qui ne portat des marques sanglantes de la cruauté avec laquelle leurs gardiens les traitaient. Sept laïques y perdirent la vie, et plusieurs missionnaires, comme nous verrons, moururent peu de temps après qu’ils furent délivrés. De neuf jésuites français qui étaient à Siam, le seul père La Breuille y était resté. On alla le saisir dans la maison des pères portugais de sa compagnie, et on le mit en prison avec les missionnaires. »

 

Donc après sa fuite précipitée de Bangkok, le général Desfarges arriva à Pondichéry (Comptoir français), où il retrouva les débris de la garnison de Mergui, commandée par M. Du Bruant. On peut se douter qu’il réfléchit alors à la suite à donner à « son » Ambassade.


M. Desfarges fit assembler le Conseil le 6 février 1689.

M. de Bruant, M. de Vertesalles, M. de l'Estrille, capitaine du navire l'Oriflamme, M. de la Salle, commissaire général, M. François Martin, (le fondateur et le directeur du comptoir français de Pondichéry), ainsi que le sieur J.B. Martin, second du comptoir.et le sieur Véret (directeur du comptoir de Siam).

missions-1Ils devaient délibérer de ce qu’ils feraient de leurs vaisseaux et de leurs troupes,  alors que quelques vaisseaux de la Compagnie se disposaient à partir pour la France. Le général Desfarges appuyé par M.Véret  décida finalement une expédition punitive sur l’île de Joncelang (Phuket), avec cinq navires et plus de 300 hommes. Dans ses Mémoires (février 1689), François Martin précise : « Je n'ai jamais pu comprendre les raisons qui portèrent ces deux hommes à un voyage si mal dirigé ».

Ils voulaient évidemment tirer vengeance des affronts subis. Il ne semble pas qu’ils aient beaucoup pensé aux Français et aux missionnaires qui étaient encore au Royaume de Siam. (Mgr Pallegois jugera, dans son « Histoire de la Mission de Siam » cette « Expédition bien inutile, il n’y avait rien à occuper que des terres inondées et inhabitées »).


magasin-pondichery-cie-indeLa « Cour du Siam » apprenant l’arrivée du général Desfarges à Phuket sût rapidement ce qu’il fallait faire pour faire plier le général en menaçant d’exécuter tous les Français détenus dans les prisons de Siam . On mit aussitôt  Mgr de Métellopolis en prison chargé d’une chaîne et d'une cangue. On ordonna à  l’évêque d’écrire au général une lettre dont la conclusion était explicite : « Nous périrons tous misérablement si vous n’accommodez les affaires, et vous seul serez la cause de notre perte. Prêtez-vous à tout, et je ne doute pas que le roi de Siam et ses ministres ne fassent ce qui convient pour entretenir l’amitié royale. » Finalement les mandarins firent eux-mêmes une réponse, à laquelle ils obligèrent Monseigneur de Métellopolis de mettre son cachet.

Le message devait être suffisamment convaincant. Le général libéra ses propres otages et  fit voile sur Pondichéry avant de rentrer en France.


missionnaire-prechant-Les missionnaires et séminaristes durent attendre le jour de l’Assomption de1690, pour être tirés de prison et conduits sur une petite île insalubre. » MM. Gefrard, Monestier, Chevalier et Paumard, missionnaires, et cinq séminaristes, succombèrent en peu de jours ».

Le général Desfarges ne put même pas réussir son retour en France : il mourut de maladie pendant son voyage de retour. Son navire, l’Oriflamme, n’arriva jamais en France. Il disparut corps et biens dans une tempête au large de la Bretagne le 27 février 1691 ». (Mgr Pallegois).

                                   __________________________

Sources : site Mémoires de Siam et de « Particularités de la révolution de Siam arrivée en l'année 1688 » par Jean Vollant des Verquains, Mémoires de François Martin, Février 1689, Extrait de l'Histoire la mission de Siam, par Monseigneur Pallegoix

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by grande-et-petites-histoires-de-la-thailande.over-b - dans Les relations franco-thaies
commenter cet article

commentaires