Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des Grande-et-petites-histoires-de-la-thaïlande.over-blog.com
  • Le blog des Grande-et-petites-histoires-de-la-thaïlande.over-blog.com
  • : Alain et Bernard, 2 retraités, mariés avec des femmes de l'Isan,veulent partager leurs découvertes de la Thaïlande et de l'Isan à travers la Grande Histoire et ses petites histoires,culturelles,politiques,sociales ...et de l'actualité.
  • Contact

Compteur de visite

Rechercher Dans Ce Blog

Pourquoi ce blog ?

  Il était une fois Alain, Bernard …ils prirent leur retraite en Isan, se marièrent avec une Isan, se rencontrèrent, discutèrent, décidèrent un  jour de créer un BLOG, ce blog : alainbernardenthailande.com

Ils voulaient partager, échanger, raconter ce qu’ils avaient appris sur la Thaïlande, son histoire, sa culture, comprendre son « actualité ». Ils n’étaient pas historiens, n’en savaient peut-être pas plus que vous, mais ils voulaient proposer un chemin possible. Ils ont pensé commencer par l’histoire des relations franco-thaïes depuis Louis XIV,et ensuite ils ont proposé leur vision de l'Isan ..........

(suite cliquez)   POURQUOI CE BLOG ?

Pour nous contacter

Merci d’être venu consulter ce blog. Si vous avez besoin de renseignements ou des informations à nous communiquer vous pouvez nous joindre sur blogthailande@yahoo.fr

4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 23:01

carte 1351 Avant de commencer notre Histoire du royaume d’Ayutthaya, il s’agit  ici de faire une mise au point sur ce que nous avons déjà appris  sur ce royaume.


1/ Nous avions commencé ce blog en retraçant les relations franco-thaïes en 32 articles. Nous étions entrés dans l’Histoire du royaume d’Ayutthaya, en une vingtaine d’articles, à l’époque du règne du roi Naraï (1647-1688). Il était le 29 ème roi, d’une Histoire commencée en 1351.


Nous avions proposé une multiplicité de points de vue avec la venue en 1660 des missionnaires et des jésuites, leur épopée, le premier comptoir commercial au Siam en 1680, les deux ambassades envoyées par Louis XIV de 1685  et 1687, vues par l’Abbé de Choisy, Simon de la Loubère, et les Mémoires du Comte de Forbin. Nous avions à travers le « Portrait de Constantin Phaulkon »,


constance-phaulkon

un grec premier ministre du roi Naraï, évoqué les stratégies et les mœurs politiques  de la Cour du roi Naraï (1647-1688), le « coup d’Etat » de Pretacha (« La « Révolution » de 1688 au Siam », vue par Jean Vollant des Verquains), et «  L’expédition de Phuket de 1689 du général Desfarges » … 


Même si le comte de Forbin nous invitait à nous méfier de ces « relations si magnifiques », de ceux  « qui ont vu les mêmes choses que moi (…) [et qui], sur le royaume de Siam, [ont rédigé] des idées si brillantes et si peu conformes à la vérité », ces articles nous avait donné un aperçu :

  • de ce que pouvait représenter le Pouvoir royal à cette époque, l’absolutisme, le cérémonial, le faste …
  •  la Cour, la hiérarchie
  • l’importance et la place de la religion bouddhiste
  • la diplomatie, le commerce, le rapport aux étrangers
  •  la vie à Ayutthaya
  • Le problème des successions, des rivalités du Pouvoir avec le coup d’ Etat de Pretacha de 1688, avec ses conséquences (Virage diplomatique ; relations avec les occidentaux interrompues. Etrangers expulsés)

Nul doute, nous aurons peu de surprise en décrivant cette période de la fin du XVII ème siècle.


De même notre « travail » récent sur Sukhotai nous a déjà donné des jalons pour commencer l’Histoire d’Ayutthaya.


2/ Notre article 31 « La fin de Sukhotai en 1438 »,  évoquait la  fondation d’Ayutthaya en 1351, et comment après avoir vassalisé Sukhotai en 1378,  il avait annexé ce royaume. 

Dès ces premières années, le nouveau centre du Pouvoir siamois avait démontré une vitalité expansionniste. Nous avions donné la liste de 16 principautés thaïes sous sa domination et signalé sa conquête d’Angkor en 1353, qu’il occupera jusqu’en 1357.

 

Nous avions alors découvert le nom des 7 premiers rois de 1351 à 1488  et quelques faits d’armes comme ceux du nouveau roi Ramathibodi I (1351-1369),

Ramathi 1

 

constaté les « querelles » de succession avec Ramesuan 1er, renversé par son oncle Khun Luang Pha-Ngua (Phra Boromorachathirat 1er) (1370-1388), et revenu au pouvoir au pouvoir à sa mort (1388 à 1395), après avoir renversé son fils Chao Thong Lan, qui régnait depuis 7 jours. Il sera plus intéressé, comme son fils  Ratchathirat (1395- 1409) à la prise du Cambodge que par Sukhotai. (Intharacaha 1er 1409-1424 ne sera pas nommé)

Appris que  roi d’Ayutthaya Boromorachathirat II (1424-1448), voulant garder le contrôle sur Sukhotai avait envoyé son fils Ramesuan mais en tant que gouverneur de Phitsalunok, que Ramesuan II (1448-1488) dût attendre la mort de son père en 1448  pour  hériter et devenir roi d’Ayutthaya,  annexant définitivement ainsi Sukhotai à son royaume.


2/ Dans notre histoire de l’Isan*, nous avions remarqué la complexité que l’on résume un peu trop facilement sous le nom unique d’Ayutthaya, et qui s’inscrit en fait dans le jeu systémique de l’histoire mouvementée des « muang » :


Ainsi nous notions qu’ :

  • À la fin du XIVe siècle, Ayutthaya était considérée comme l'entité politique la plus puissante d'Asie du Sud-Est.  
  • Ayutthaya n'était pas un État unifié mais plutôt un ensemble de principautés autonomes et de provinces tributaires qui prêtaient allégeance à son roi. Ces principautés avaient leur propre stratégie et pouvaient se faire la guerre ou même s’allier avec l’ennemi en certaines circonstances (à l’occasion des querelles de succession par ex.) 
  • Durant une bonne partie du XVe siècle, Ayutthaya va consacrer son énergie à la péninsule malaise et Malacca le port le plus important de l'Asie du Sud-Est. Mais elle échoua à cause de l’islamisation et  de la protection de la Chine. 

On pouvait voir ici l’utilité du concept étudié dans 2 articles sur les «  muang »** présenté comme « une clé essentielle, reconnue par tous, pertinente depuis l’origine jusqu’ à nos jours, couvrant tous les Territoires des Taï, pour comprendre leur identité, leur organisation territoriale, politique et religieuse ».  

  • Le muang étant un système pyramidal politico-religieux hiérarchisé, de type féodal et esclavagiste, exerçant son pouvoir sur tous les sous-systèmes connus définissant la représentation de l’espace des Tai, à savoir : le cosmos, la Nature, le Royaume (et/ou l’Etat), région, le district, le village … sans oublier les « marges », et les  nouveaux « territoires et peuples conquis » sur lesquels s’exercera une « intégration » ou un rapport de vassalité …

 

3/ L’analyse de deux films historiques thailandais connus ( La Légende du Roi Naresuan*** et  La Légende de Suriyothai**** de Chatrichalerm Yukol )confirmait que :

  • chaque période que nous aurons à présenter s’inscrira dans cette « politique » des muang (les guerres, les alliances, les renversements d’alliance (et trahisons !))

 

  • l’histoire des « héros nationaux  » (ici le roi Naseruan (1590-1605) 


naresuan


  • et la reine Suriyaothai, épouse du  roi Mahachakrapat (1549-1568) ) sera toujours à considérer à travers sa « légende » voire son utilisation idéologique (nationalisme, thainess). 

4/ Après ce rappel, la (re)lecture de ces articles, il nous fallait choisir un itinéraire qui allait nous engager  dans une nouvelle aventure : notre Histoire d’Ayutthaya.


Nous savions, for de notre petite expérience (le rapport aux documents, aux mythes, aux légendes, au peu d’informations disponibles, aux voiles idéologiques …),  que nous ne pouvions « raconter » l’histoire de ces 33 rois, de ces cinq dynasties, qui allaient régner durant 416 ans jusqu’à sa destruction en 1767 par les Birmans.


On pouvait déjà commencer par :


-          1/ La fondation du royaume d’Ayutthaya en 1351 par le roi ramathobi 1er (dynastie U Thong) (1350-1369).


-          2/ Un nouveau royaume conquérant ( Prise et perte d’ Angkor 1353/1357) rapport avec les autres cités thaies (Sukhotai, le Lanna …) 

( tentera une nouvelle tentative de  conquête d’Angkor en 1404 (plus de 40 000 déportés) et portera le coup de grâce en 1431. La ville fut rasée, la population déportée…c’était la fin du royaume khmer à Angkor ) 

 

-          3/ Ramathibodi 1er fonde le Siam (religion, législation royale, code  légal dit de Ramathibodi)

 

-          4/ Les querelles de succession (Son fils Ramesuan 1er, renversé par son oncle Khun Luang Pha-Ngua (Phra Boromorachathirat 1er) (1370-1388), et revenu au pouvoir au pouvoir à sa mort (1388 à 1395), après avoir renversé son fils Chao Thong Lan, qui régnait depuis 7 jours)

 

 

-          5/ Phra Boromorachathirat 1er) (1370-1388), premier règne de la dynastie Suphannaphum    (1378. Sukhotai perd son statut de capitale) 

 

-          6/ Ramesuan 1er   (1388 à 1395) (2ème souverain de la dynastie U Thong) 

 

 ramesuan 2


-          7/ Ratchathirat  (1395-1409), Intharacha 1er  (NakarintharaThirat) (1409-1424) (deuxième règne de la dynastie de Suphannaphum)  

 

-          8/ Boromma Ratchathirat II (Samphraya) (1424-1448)   (1431 Prise d’Angkor, ville rasée, la population déportée…c’était la fin du royaume khmer à Angkor) (1438 Annexion de Sukhotai)  

 

 -          9/ Ramesuan II  (Boromma Trailokanat) (1448-1488)    (Adoption d’une structure administrative officialisée et  innovations institutionnelles (uparat), Lopburi et Suphanburi deviennent le cœur du royaume)  

 

-          10/ 1488 Prise de Tavoy par Ayutthaya (les rivalités avec la Birmanie deviennent la source de conflits incessants).


 guerre birmanie

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


*http://www.alainbernardenthailande.com/article-10-3-l-isan-au-temps-des-royaumes-thais-72127161.html


**Le muang ?  2 articles :

http://www.alainbernardenthailande.com/article-16-notre-histoire-la-conquete-du-siam-par-les-muang-99006690.html


http://www.alainbernardenthailande.com/article-15-le-muang-selon-michel-bruneau-99865623.html


*** http://www.alainbernardenthailande.com/article-a55-comprendre-la-legende-du-roi-naresuan-par-le-jeu-des-muang-99434799.html


****http://www.alainbernardenthailande.com/article-a-51-cinema-thailandais-la-legende-de-suriyothai-95050366.html

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by grande-et-petites-histoires-de-la-thailande.over-b - dans "Notre" Histoire de la Thaïlande
commenter cet article

commentaires