Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des Grande-et-petites-histoires-de-la-thaïlande.over-blog.com
  • Le blog des Grande-et-petites-histoires-de-la-thaïlande.over-blog.com
  • : Alain et Bernard, 2 retraités, mariés avec des femmes de l'Isan,veulent partager leurs découvertes de la Thaïlande et de l'Isan à travers la Grande Histoire et ses petites histoires,culturelles,politiques,sociales ...et de l'actualité.
  • Contact

Compteur de visite

Rechercher Dans Ce Blog

Pourquoi ce blog ?

  Il était une fois Alain, Bernard …ils prirent leur retraite en Isan, se marièrent avec une Isan, se rencontrèrent, discutèrent, décidèrent un  jour de créer un BLOG, ce blog : alainbernardenthailande.com

Ils voulaient partager, échanger, raconter ce qu’ils avaient appris sur la Thaïlande, son histoire, sa culture, comprendre son « actualité ». Ils n’étaient pas historiens, n’en savaient peut-être pas plus que vous, mais ils voulaient proposer un chemin possible. Ils ont pensé commencer par l’histoire des relations franco-thaïes depuis Louis XIV,et ensuite ils ont proposé leur vision de l'Isan ..........

(suite cliquez)   POURQUOI CE BLOG ?

Pour nous contacter

Merci d’être venu consulter ce blog. Si vous avez besoin de renseignements ou des informations à nous communiquer vous pouvez nous joindre sur blogthailande@yahoo.fr

3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 23:01

titreLe premier siècle du royaume d’Ayutthaya (suite et fin).


5/  Ramaracha 1395-1409.


Nous avions dit (article 31) « A la mort de Boromorachathirat 1er en 1388, Ramesuan 1er revient au pouvoir (1388 à 1395), après avoir renversé son fils Chao Thong Lan, qui régnait depuis 7 jours. Il sera plus intéressé, comme son fils Ramaracha (1395- 1406) à la prise du Cambodge que par Sukhotai ».

Or ici dans les chroniques royales nous n’avons qu’un court paragraphe qui ne dit absolument rien sur son règne (alors que les annales cambodgiennes prétendent qu’il a pris et occupé Angkor, on le rappelle), mais évoque seulement comment il a été chassé du pouvoir.

On apprend seulement qu’il était « enragé » contre Chaophraya Maha Senabodi (qui est-ce ?) et qu’il voulait le faire exécuter. Celui-ci s’enfuit de l’autre côté de la rivière à Pathakhucam. Chaophraya Maha Senabodi, menacé, envoya des messagers pour inviter le Prince Intharacha, le petit fils du roi Boromracha 1, qui était sur le trône de Suphanburi,

Suphanburi

 

à le rejoindre. Ils attaquèrent et  prirent Ayutthaya.

 

6/ Le roi Inthararacha (1409-1424). (3 courts §)(2ème règne de la dynastie de Suphannaphum)

Dans le 1er §, la 1ère phrase donne en même temps  la date de la cérémonie de l’intronisation royale et  l’invitation faite au roi Ram de vivre en dehors de Pathakhucham.(?) Ensuite il est dit que  Chaophraya Maha Senabodifut récompensé  (la fille d’une concubine royale, et divers présents sont nommés).

Dans le 2ème § (deux dates différentes sont données), un message annonce que le roi de Phitsalunok (rappel : notez qu’on ne le présente jamais comme le roi du royaume de Sukhotai)


sceau de sukhotai

 

est décédé et les cités du Nord sont en effervescence. Le roi alla à Prabang où les princes Phraya Ban Muang et Phraya Ram vinrent lui faire allégeance.

 

Le roi Inthraracha retourna à sa capitale et décida que le Prince Phraya Ai irait à Suphanburi et le Prince Yi Phraya à Phraek Siracha, et le Prince Sam Phraya à Chainat 


sceau de chainat

 

(un peu sec, non ? Il n’est même pas précisé que ce sont ses fils, même si on peut le deviner)).

 

Nous avions dit (dans l’article 31)

 

  • Il sera arbitré par le roi d’Ayutthaya, Nakharinthrarachathirat, qui divisera le royaume en deux en devant accepter sa suzeraineté.
  • Il s’empare de la ville de Chaynat où il met son fils Chao Sam Phraya comme gouverneur. Chao Sam Phraya épouse une sœur du nouveau roi de Sukhotai,  Maha Thammaracha IV, dont il a un fils Ramesuan.
  • En 1424 Inthraracha Ier meurt.  

  

Commentaire. 

 

La 1ére phrase est plutôt curieuse !!! On peut être quelque peu suspicieux à propos de l’offre « royale » proposée au roi Ramaracha d’aller où bon lui semble ! Il semble étonnant que Chaophraya Maha Senabodi menacé d’être exécuté par ce dernier ait pu le laisser partir !

Par contre, nous avions dit dans notre article 31 consacré à la fin de Sukhotai : « En 1419 le roi de Sukhotai Maha Thammaracha III (1400-1419) meurt,


maha thammaracha 3

 

et comme souvent un conflit éclate entre princes de la dynastie de Sukhotai. Il sera arbitré par le roi d’Ayutthaya, Intharacha1er (Nakharinthrarachathirat) (1409-1424), désormais maitre du jeu. » On avait ajouté « On évoque une division dont nous n’avons pas vu les termes  .


Du rififi dans les successions ? 

 

rififi


  • Le roi Ramesuan, fils du fondateur Ramathobi Ier, a « cédé » ( ?) son trône à son oncle de Boromaracha I, 
  • Le roi Ramesuan (1388-1395).  revient au trône d’Ayutthya en exécutant le fils de Boromaracha (1370-1388), Chao Thong Lan,  âgé de 15 ans qui régnait depuis 7 jours.
  • le Prince Inthracha, le petit fils du roi Boromracha 1, 

boromaratcha


  • qui était sur le trône de Suphanburi, avec l’aide de Chaophraya Maha Senabodi, chasse Ramaracha(1395-1409), pour devenir le nouveau roi d’Ayutthaya ((1409-1424).
  • A sa mort deux de ses fils, Prince Ai Phraya et le Prince Yi Praya désirant le trône s’affrontent en un combat singulier à dos d’éléphant et s’entretuent. Leur 3ème frère, le Prince Sam devient ainsi le roi Boromaracha II (1424-1448)

 

7/  Le roi Boromaracha II, 1424-1448. (8 sections, 28 l) 

La 1ère section commence donc en  1424 ? (il est écrit « 780, l’année du chien, 10ème décade ») avec la mort annoncée d’Intracha qui aura régné 15 ans (18 ans pour la version E). Deux de ses trois fils, le Prince Ai Phraya et le Prince Yi Phraya s’affrontent pour le trône en un combat singulier à dos d’éléphants à Maphrao. Ils s ‘entretuent et laissent ainsi leur frère, le Prince Sam,  accéder au trône sous le nom de Boromracha II. Il procède à la crémation de ses frères et fait ériger deux monuments.


2ème§. En 783, le roi prend NakhonLuang et  place son fils, le Prince Nakhon sur le trône. Il revient à Ayutthaya avec les prisonniers Phraya Kaeo et  Phraya Thai, et leurs familles ainsi que des images sacrées qui sont offertes aux temples Ratana Maha et Phra Si Samphet.


3ème§. En 786, Le roi construit le temple Maheyong. Le Prince Ramesuan, qui était son jeune fils, est allé à Phitsalunok ( ?). A cette occasion, une statue de Bouddha connue (« the holy King of Victory ») pleure des larmes de sang.

 

Bouddha de Phitsanulok


Ensuite 2 § d’une ligne et demie. En 788, un feu détruit le palais royal (4ème §),  et en 789, un feu détruit le Trimuk Hall. (5ème §)


6ème §. En 790, le roi tente de prendre Chiang Mai, mais malade, il doit renoncer et retourne à Ayutthaya avec son armée.


7ème §. En 792, le roi attaque Chiang Mai de nouveau pour mâter une rébellion. Son armée prend position à PathaiKhasem. A cette occasion, il fait 120 000 ( sic) prisonniers et son armée revient à la capitale.


8ème§. En 796, 1448 ?,  le roi Boromaracha meurt après 16 ans de règne (BCDE). Son jeune fils Ramesuan accède au trône sous le nom de Boromatrailok.  (1448-1488).*


                                   -----------------------------------------------------


Commentaire.


Là encore, les Chroniques évoquent essentiellement

  • une succession d’Intracha sanglante avec deux de ses fils qui s’entretuent pour le trône.
  • 3 « guerres » : Une victoire à NakhonLuang, deux fois pour Chiang Mai (avec une victoire et un échec) avec ses conséquences stratégiques et tactiques : placer l’un de ses fils sur le trône de Nakhon, amener de nombreux prisonniers et emmener en captivité des familles de dignitaires en sa capitale.
  • Le roi place son  jeune fils, le Prince Ramesuan, sur le trône de Phitsalunok.

 

  • Des cérémonies religieuses : la crémation des 2 frères du roi,

Cremation Ubud 2008 2


  • des offrandes aux temples lors de la victoire de NakhonLuang, la construction d’un temple.
  • Deux faits divers : 2 incendies : le palais royal et le Trimuk Hall.

 

Mais ce sont plutôt les silences et les contradictions qui intriguent.


contradictions


-          Pour Chiang Mai, par exemple.


Il est dit par exemple que le roi Boromracha II attaque de nouveau Chiang Mai  pour mâter une rébellion et qu’il revint à sa capitale avec 120 000 prisonniers (sic). Une victoire donc ! Mais quelle rébellion ? Cela fait un peu court.

Or l’histoire du Lanna indique que « le roi Tilokaraj (1441-1487) monta sur le trône en renversant son père Samfangkaen. Son frère Thau Choi se révolta contre lui au nom de leur père. Il demanda l'aide du royaume d'Ayutthaya. Le roi Boromaracha II envoya ses troupes contre le Lanna en 1442. Elles furent repoussées et la rébellion écrasée. Tilokaraj conquit le petit royaume voisin de Phayao en 1456 ». (d’après wikipédia).

Assurément les Chroniques royales d’Ayutthaya et « les Annales du Nord » n’ont pas  la même vision de cet événement.


-          Pour le Prince Ramesuan, sur le trône de Phitsalunok ?

 

Pithsanulok

Il est dit sans explication (3ème §) : « Le prince Ramesuan, qui était son jeune fils, est allé  à Phisalunok » !!!

Or en fait, le roi vient de désigner son fils pour être le nouveau roi de Phisalunok.

Il s’agit ici d’un événement majeur de l’Histoire thaïe. Il s’agit tout simplement de la fin du royaume de Sukhotai en 1438.

 

sceau de sukhotai 2

Nous avions dit (art. 31) :

  • Le dernier roi de Sukhotai Maha Thammaracha IV meurt en 1438.

Le roi d’Ayutthaya Boromarachathirat II (1424-1448), voulant garder le contrôle sur Sukhotai envoie son fils Ramesuan mais en tant que gouverneur de Phitsalunok.

(Le prince Ramesuan, gouverneur de Phitsalunok. Il y reste jusqu’en 1450 et y revient en 1463 jusqu’ à sa mort en 1488, choix stratégique par rapport au Lanna).

 Et en note un extrait d’un article de Gilles Delouche :

 

Delouche


« Boromorachathirat II envoie donc son fils Ramesuan faire valoir ses droits au trône de Sukhotai,  mais il succède à Maha Thammaracha IV en tant que gouverneur, avec la dignité de Phra Maha Uparat (soit l’ héritier du royaume d’ Ayutthaya).

(Le frère cadet Phraya ram de  Maha Thammaracha IV, installé à Sukhotai ne pouvait réagir). »

  

Vous avez bien lu : 

 

-         Les Chroniques royales d’Ayutthaya ne disent donc  rien sur la fin du royaume de Sukhotai  en 1438 ??? 

 

-         Pire ? Elles ne disent pas qu’en 1431 les armées thaies  détruisirent la capitale d’Angkor après un siège de sept mois, qu’ ils occupèrent le pays jusqu’en 1445, et furent chassés par le roi khmer Paramaraja1er, installé depuis à Chaktomuk sur le site de Phnom Penh.**

 

« Si vous trouvez des récits historiques sur cette période, vous savez désormais qu’ils appartiennent au domaine de la fiction, du roman. », disions-nous dans l’article précédent.


Que pouvons-nous dire maintenant de ces « Chroniques royales d’Ayutthaya », sans être désagréables ?

 

Heureusement qu’elles sont LA référence pour Ayutthaya !


 

____________________________________________________

 


*Nota. J’avoue être perdu avec les dates. Wyatt met la mort d’Intracha et le début de règne de Boromracha II en 1424. Ensuite si je suis les écarts de dates données par les Chroniques, j’arrive en 1440 pour la mort de Boromracha II, et non 1448 !

**Cf. La chronologie de « Thaïlande contemporaine » qui  dit « 1431. Prise d’Angkor par le roi du Siam Paramaratcha II.(sic).

Cf. Wikipédia et « L'Asie aux XVIe, XVIIe, XVIIIe siècles », de Jean-Pierre Duteil.

Partager cet article

Repost 0
Published by grande-et-petites-histoires-de-la-thailande.over-b - dans "Notre" Histoire de la Thaïlande
commenter cet article

commentaires