Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des Grande-et-petites-histoires-de-la-thaïlande.over-blog.com
  • Le blog des Grande-et-petites-histoires-de-la-thaïlande.over-blog.com
  • : Alain et Bernard, 2 retraités, mariés avec des femmes de l'Isan,veulent partager leurs découvertes de la Thaïlande et de l'Isan à travers la Grande Histoire et ses petites histoires,culturelles,politiques,sociales ...et de l'actualité.
  • Contact

Compteur de visite

Rechercher Dans Ce Blog

Pourquoi ce blog ?

  Il était une fois Alain, Bernard …ils prirent leur retraite en Isan, se marièrent avec une Isan, se rencontrèrent, discutèrent, décidèrent un  jour de créer un BLOG, ce blog : alainbernardenthailande.com

Ils voulaient partager, échanger, raconter ce qu’ils avaient appris sur la Thaïlande, son histoire, sa culture, comprendre son « actualité ». Ils n’étaient pas historiens, n’en savaient peut-être pas plus que vous, mais ils voulaient proposer un chemin possible. Ils ont pensé commencer par l’histoire des relations franco-thaïes depuis Louis XIV,et ensuite ils ont proposé leur vision de l'Isan ..........

(suite cliquez)   POURQUOI CE BLOG ?

Pour nous contacter

Merci d’être venu consulter ce blog. Si vous avez besoin de renseignements ou des informations à nous communiquer vous pouvez nous joindre sur blogthailande@yahoo.fr

18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 23:03

P8010009-copie-1L’ Isan au temps des dinosaures.

1/Les provinces de Khon Kaen et Kalasin, au cœur du plateau de l'Isan, constitue la région de la Thaïlande la plus riche en sites paléontologiques. On peut y trouver un certain  Siamotyrannus isanensis découvert en 1996 et lointain ancêtre du très célèbre Tyrannosaurus rex qui vivait sur le continent américain environ 50 millions d'années après son cousin asiatique.

 

Ainsi on peut aussi y visiter de nombreux sites, comme le parc national de Phu Wiang,  ou le fameux Sirinthorn Museum à l'ouest de Khon Kaen (à 90 km et 80 km)  et son musée de site situé au pied de la colline de Phu Kum Khao (2 km avant Sahatsakhan  et 28 km de Kalasin.).


2/ La recherche de Dinosaures en Thaïlande est un tradition plutôt récente.

 

carte-sites-prehistoire

 

Le premier os de dinosaure fut mis au jour en 1976 dans la région de Phu Wiang (500km au nord-est de Bangkok) par le géologue Sudham Yaemniyom. En un quart de siècle, les paléontologues et les géologues de la mission paléontologique franco-thaïlandaise ont découvert des dizaines de milliers d'ossements de dinosaures, crocodiles et autres Siamotyrannus isanensis, Siamosaurus suteethorni, Phuwiangosaurus sirindhornae, Psittacosaurus sattayaraki, etc., justifiant la création de deux grands musées de paléontologie dans le Nord-Est de la Thaïlande.

Les nombreux travaux issus de cette coopération ont ainsi contribué à l'essor de la paléontologie en Thaïlande.

La région du Nord-Est qui correspond au plateau de Khorat (155 000 km2) est bordée à l'ouest par le fleuve Mékong, frontière naturelle avec le Laos, et limitrophe au sud avec le Cambodge. Le plateau de Khorat est constitué de plusieurs milliers de mètres de sédiments essentiellement d'origine continentale. L'âge de ces sédiments mésozoïques va du Trias supérieur (230 millions d'années) au début du Crétacé supérieur (100 millions d'années) avec probablement une lacune de 50 millions d'années au début du Jurassique.

Les gisements fossilifères découverts dans cette région appartiennent à différentes formations géologiques : Formations Huai Hin Lat et Nam Phong (Trias supérieur). Formations Phu Kradung (Jurassique terminal à Crétacé inférieur), Phra Wihan, Sao Khua, Phu Phan, Khok Kruat (Crétacé inférieur). Formation Phu Tok (Crétacé supérieur-Tertiaire).

 

 

P8010002 

3/le Musée Sirindhorn, près de Kalasin.


Le Musée Sirindhorn et son musée de site, Phu Kum Khao situés à 2 km avant Sahatsakhan , à 28 km de Kalasin.

Pour la petite histoire, Phrakhru Wichit Sahatsakhan, l'abbé de Wat Sakkawan, a découvert  des  os dans l'enceinte du temple en 1970. Il ne savait pas que les os étaient en fait des fossiles de dinosaures. Il  a fallu attendre 1978, pour que le géologue du Département des ressources minérales les authentifie  comme fossiles.

Puis, en 1980, un groupe de géologues franco-thaïlandais étudie les trois os conservés au Wat Sakkawan et détermine que ces fossiles appartenaient à la famille des dinosaures sauropodes.

Par la suite, en 1994, des fouilles systématiques vont révélé un  nombre impressionant de fossiles de dinosaures dans la formation rocheuse de Sao Khrua. Ces fossiles datent du début du Crétacé, soit plus de 130 millions d'années. Plus de 700 fossiles de sept dinosaures ont été récupérés lors de l'excavation, ainsi que d’autres fossiles, comme ceux d’ un poisson mésozoïque de 30 à 60 centimètres de longueur connu sous le nom de Lépidotes.

Phu Kum Khao est en fait l'une des plus importantes concentrations de fossiles de dinosaures en Thaïlande. Vous pouvez visiter le Musée Sirindhorn et le site de fouille tous les jours de 8h00 à 17h00 (fermé le lundi).


dinausore

Le musée est un centre de recherche qui permet aussi, à travers des « chemins » pédagogiques, de comprendre l’évolution de la vie, et d’imaginer l’Isan à l’époque  des dinosaures

 

Ils vous expliqueront qu’en fait, différents types de dinosaures ont prospéré autrefois sur terre, à différentes époques. Comme l'Acrocanthosaurus, carnivores du crétacé moyen, qui vivait il y a 125 à 100 millions  d’années ; l'Albertosaurus, il y a env. 75 millions d’années ;  l'Allosaurus, à la fin du jurassique et crétacé précoce, de 154 à 135 millions d’années ; le Gigantosaurus  de 6 tonnes et 43 pieds au crétacé tardif, le fameux Tyrannosaurus rex , carnivores, de 93 à 89 millions  d’années, et le Spinosaurus, l'Achelousaurus, l'Apatosaurus, le Brachiosaurus , le Diplodocus ….

 

Tous ces dinosaures ont dominé la Terre pendant plus de 160 millions d’années, à partir de la période du Trias supérieur jusqu'à la fin de la période du Crétacé.

Le nom ‘Dinosaure’ est dérivé du mot grec « Denios », signifiant terrible ou puissants, et « Sauros », le lézard. Le terme a été inventé par le fameux biologiste anglais Sir Richard Owen en 1842.

Mamenchisaurus youngi skeletal by shartman

Sur la base de la structure particulière des os des hanches, ils sont généralement divisés en deux grands ordres. Les Ornithischiens, ou dinosaures au « bassin d'oiseau », incluent entre autre une bonne partie des dinosaures à têtes étranges : bec de canards, casque osseux, cornes sur-dimensionnées, casque-tuba, etc . Les Saurischiens quant à eux, dinosaures au « bassin de reptiles », peuvent être classés selon leurs régimes alimentaires : viande pour les « théropodes » carnivores et plantes pour les grands « sauropodes » herbivores.

Et, comme chacun sait, ils ont disparu, il y a 65 millions d’année.
Après cela commence une autre histoire. Histoire qui n'est même pas encore la notre puisque notre plus veille ancêtre hominines, la lignés des hominidés à laquelle le genre humain appartient, apparaît il y a seulement 7 millions d'années. Homo habilis le premier Homo, le genre auquel nous appartenons, apparaît entre 2,5 et 1,5 millions d'années soit avec quelques années de retards par rapport à notre cousin disparus le célèbre australopithèque. Puis vient l'Homo erectus, (dont on espère trouver des restes dans les mines de charbons de Mae Sot dans le nord), qui va laisser la place a ces néandertaliens, qui eux aussi disparaitront mystérieusement laissant seul ce drôle de cousin à l'appétit si féroce, Homo sapiens sapiens ...

Combien d’ espèces disparues ?  de frères humains  disparus? d’énigmes ? pour arriver vers -150 000 / -100 000 aux humains modernes ? … et en 2011 aux  franco-Udonthaniens, une  espèce qui reste aussi à découvrir?


On croyait aller au musée près de Kalasin et on plonge dans l histoire de  la vie, du monde  et des hommes …

Et ce n’ est pas fini puisque, lors d'une mission franco-thaïlandaise réalisée en février 2010, le squelette d'un énorme dinosaure herbivore du groupe des sauropodes, appartenant apparemment à une espèce nouvelle, a été mis au jour dans le Nord-Est de la Thaïlande. La découverte a été réalisée par des chercheurs du Laboratoire de Géologie de l’École Normale Supérieure, du Département des Ressources Minérales de Thaïlande, et du Centre de Recherches Paléontologiques de l'Université de Mahasarakham (Thaïlande). Les ossements ont été trouvés lors de fouilles effectuées au sommet de la colline de Phu Noi, dans la province de Kalasin. Ils proviennent de couches argileuses appartenant à la Formation Phu Kradung, dont l'âge est proche de la limite entre le Jurassique et le Crétacé (environ 145 millions d'années), et qui ont livré aussi sur ce site des restes de poissons, de crocodiles et de dinosaures carnivores.


4/1 Maintenant , vous pouvez aussi consulté un excellent dossier sur les dinosaures, de plus bien illustré et réalisé par Manu (Chiengmaï) http://www.forumthailandeinfo.com/index.php?topic=104.0

P8010005


4/2 Mais rien ne vaudra un  jeune paléontologue français  comme Romain,  installé près du Musée et marié avec une paléontologue thaïe, et qui intervient dans certains forums pour partager sa passion .

 

 

Tha Uthen - Empreintes de dinosaures. Situé sur la route 212 qui longe littéralement le Mékong entre Nong Khai et Nakhon Phanom




Le site est protégé et ouvert au public depuis 2009, la mise en valeur ayant été effectué par la Direction des Ressources Minéralogiques Thaïlandaise et le Musée Sirindhorn de Kalasin. Chose suffisamment rare pour le préciser, car en France ce type de site temps a disparaître par érosion avant même que le gouvernement ne pense à le préserver.

C'est un arrêt obligé pour tous amateurs de préhistoire qui séjournerait dans la région, ce type de site étant plutôt rare de part le monde.


Un extrait de la Lettre de Dinosauria qui vient juste de paraître avec un article par Christel Souillat sur ce site:

[En 2008] une nouvelle campagne de fouilles a été organisée.
Elle a, comme nous l'avions prévu, permis la découverte d'une grande quantité de nouvelles empreintes et notamment d'une dalle recouverte d'empreintes de pas de crocodiles. Il s'agit de la première découverte en Asie d'empreintes de pas de crocodiles dans des niveaux datés de la fin du Crétacé inférieur, il y a 110 millions d'années (Aptien-Albien).
Pas moins de quinze pistes ont été repérées dont la plus longue parcourt près de 6 mètres.
Sur l'ensemble des empreintes, certaines ont été laissées par un crocodile nain dont les ossements qui appartiennent certainement à Theriosuchus sont en cours d'étude. Il mesurait seulement 50 centimètres du bout du museau au bout de la queue. D'autres empreintes appartiennent à un crocodile de taille plus habituelle puisqu'il mesurait 2,50 mètres de long.
Une des nouvelles pistes se distingue par la présence d'un long sillon très bien conservé et qui semble appartenir à l'animal qui a laissé les pas qu'il longe de façon régulière. S'il s'agit d'un crocodile, comme nous le pensons au premier coup d’œil, quelle partie de son corps a telle pu laisser ce type d'empreinte ? La réponse tardant à venir, nous imaginons donc que nous pourrions avoir affaire à un autre animal. Et pourquoi pas un ptérosaure ? Ce long sillon correspondrait alors à la trace laissée par le bout de son aile au moment de son envol. Les
discussions vont bon train pour trouver la solution alors que les photos de cette piste passent en ce moment entre les mains des plus grands spécialistes d'ichnologie

 

4.3 Romain , A qui on pose  souvent ces  questions (Repris avec son autorisation) :


dino 3

Si vous voulez trouver du dinosaure, il vous faut chercher trois choses:

- Premièrement on recherche une zone contenant des roches dites "mésozoïques" c'est à dire correspondant à la période durant laquelle les dinosaures ont vécu sur Terre. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, c'est finalement assez courant et étendu comme "zone".

- ensuite ces roches doivent être "continentales" c'est à dire quelles doivent s'être formées sur les continents de l'époque à partir des sédiments de l'érosion et ne pas être des dépôts de fonds marins d'époque (aucun dinosaure ne s'étant adapté à la vie marine). Ce type de roche est déjà plus rare.

R0010399

- finalement on recherche des zones à élévation moyenne voir fortes car il faut que l'érosion actuelle puisse mettre à jour de vastes zones rocheusse pour simplement "voir" le fossile.
Par exemple, même si la plaine du Brahmapoutre répondait au deux premier points nous n'irions pas chercher du dinosaure dans ce marécage. Inversement on sait que les montagnes Bouriates abritent de beaux spécimens de dinosaure mais l'aspect fortement "alpin" de ces montagnes en réduit l'exploration. Le climat est aussi un facteur qui jouera, allez trouver un fossile dans la plaine à varzea amazonienne ou dans la mangrove birmane...

Mais alors pourquoi en Isan?
Et bien parce qu'en Isan on a les deux premiers points qui apparaissent clairement sur les cartes géologiques.

Dés le Trias l'Isan était un micro-continent perdu au milieu de la Téthys mais lié à la Chine du sud. Bref une grosse île à très faible élévation globale mais avec possiblement une chaîne de montagne située quelque part alimentant un vaste réseau fluvial.
La pénétration de l'Inde au milieu du continent eurasiatique a mis fin à cette isolation et a aggloméré tous un tas de micro-continents qui dérivait vaguement.
L'Isan s'est alors trouvé séparé de la Chine via une faille que suit aujourd'hui la rivière rouge, et s'est retrouvé par la même en position élevée (entre 100 et 200 m au-dessus du niveau de la mer).
Cette position ayant donné au passage ce climat si particulier et ce biome (écorégion) de savane tropicale assez propices à la recherche de fossiles (précipitation condenseé sur une courte période de l'année, humidité réduite en milieu tropical).

R0010375On remarquera aussi l'influence de l''homme qui s'est chargé au passage de la déforestation malheureusement nécessaire pour mettre à jour la roche contenant les fossiles (mais cela c'est réellement anecdotique).


Il ne vous reste plus qu'à faire la visite. Une de plus , après les temples kmers

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by grande-et-petites-histoires-de-la-thailande.over-b - dans Isan
commenter cet article

commentaires