Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des Grande-et-petites-histoires-de-la-thaïlande.over-blog.com
  • Le blog des Grande-et-petites-histoires-de-la-thaïlande.over-blog.com
  • : Alain et Bernard, 2 retraités, mariés avec des femmes de l'Isan,veulent partager leurs découvertes de la Thaïlande et de l'Isan à travers la Grande Histoire et ses petites histoires,culturelles,politiques,sociales ...et de l'actualité.
  • Contact

Compteur de visite

Rechercher Dans Ce Blog

Pourquoi ce blog ?

  Il était une fois Alain, Bernard …ils prirent leur retraite en Isan, se marièrent avec une Isan, se rencontrèrent, discutèrent, décidèrent un  jour de créer un BLOG, ce blog : alainbernardenthailande.com

Ils voulaient partager, échanger, raconter ce qu’ils avaient appris sur la Thaïlande, son histoire, sa culture, comprendre son « actualité ». Ils n’étaient pas historiens, n’en savaient peut-être pas plus que vous, mais ils voulaient proposer un chemin possible. Ils ont pensé commencer par l’histoire des relations franco-thaïes depuis Louis XIV,et ensuite ils ont proposé leur vision de l'Isan ..........

(suite cliquez)   POURQUOI CE BLOG ?

Pour nous contacter

Merci d’être venu consulter ce blog. Si vous avez besoin de renseignements ou des informations à nous communiquer vous pouvez nous joindre sur blogthailande@yahoo.fr

14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 23:01

 

 

booksIl est temps de reprendre « notre histoire » chronologique du royaume d’Ayutthaya, selon "Les Chroniques royales d'Ayutthaya",  que nous avions laissée, voilà 18 articles pour relater les relations internationales, commerciales et religieuses, qu’il avait établies aux XVII et XVIII èmes siècles. (Cf. articles de 73 à 90).

Nous avions précédemment évoqué les huit monarques du début du XVIIème siècle (1605-1656), que les Chroniques royales présentent en une trentaine de pages seulement.* Nous avions remarqué que les successions y avaient été mouvementées puisque 5 (ou 6) rois furent exécutés. Le roi Naraï lui-même,  se fit roi, en aidant son oncle Phra Si Sutham Racha (frère de Phrasat Thong) à prendre le pouvoir en exécutant le roi Chao Fa Nai, et en l’exécutant deux mois et vingt jours plus tard.


Les Chroniques royales vont alors réserver 82 pages au roi Naraï pour rapporter les « événements » de son règne qu’elles jugent importants. (1656-1688).


Narai

 

Quels sont-ils ?


On peut distinguer  3  séquences :


1/ Le religieux, la divination, le symbolique, le rituel, le cérémonial. 

  • La cérémonie du couronnement, 


couronnement


  • la 1ère mesure royale (baisser les taxes), et l’hommage rendu aux funérailles de son roi d’oncle (qu’il a assassiné !). La légitimation du pouvoir royal ? (pp. 232-235)
  • On trouve ensuite d’autres formes du « religieux », d’autres « croyances » : (Shiva, Brahma, (pp.243-245), l’image du Bouddha, (p. 247), la divination, (p. 280), l’empreinte de Bouddha, (p.308) et l’importance des  éléphants blancs. (p. 246, p. 268, p. 290)

 

elephant blanc

 

  • Les royales visites et réceptions d’allégeance, et de cadeaux :


cérémonie d'allégeance



  • (p.245) (Nakhon Sawan), (p.249) (cadeaux au roi), (p. 251) (procession royale à Phitsalunok), (pp.253-255) (serment et réception), (pp.300-302) visite royale à Phitsalunok et les immigrations volontaires de Minangkabao et du Cambodge (p.248). Avec l’importance accordée aux descriptions des processions royales.

 

2/ Les conflits, les révoltes et les guerres :


Guerres

 

-Tout de suite après les cérémonies royales d’intronisation et des funérailles du roi défunt, nous sommes dans les rumeurs, les menaces de complot et de trahison. (pp. 234-235).

- Cambodge et Vietnam. (p. 247).

- Chiang Mai demande assistance (p. 250 et p. 260), défection et attaque de Chiang Mai (pp.286-289), attaque et capture de Chiang Mai. (pp. 291-299)

-Les Birmans (et les Môns envahissent Kanchananburi …). (pp. 263-267), guerre de 1662 (résumé pp. 278-280).

- Lampang et Thoen (pp. 251-252), Sukhotai (p.253), Chine ( ?) (p.256),

- Révolte et rebellions : Martaban (p. 258), Ram, Goldie à Phetburi (p. 269).


3/ Le pouvoir. Ses luttes (Phaulkon, Phetracha et Sorasak). 

  • Pour la première fois dans les Annales : Une ambassade siamoise : L’ambassade de Kosa (Pan) en France. (pp. 270-277)

 

 

ambassade de kosapan

 

Phaulkon (Wichayen).

  • Apparait pour la première fois dans les Annales, un Farangset. Phaulkon (Wichayen) impressionne le roi. (p. 269)

 

Phaulk

 

  • Wichayen nommé Chao Praya. (p.303)
  • Conflit avec Luang Sorasak, (pp. 304-306)
  • Appui du roi Naraï à Wichayen (Phaulkon) et la démonstration de sa « science ». (p.306)
  • Wichayen défend Phitsalunok et Thonburi. (p.307)

Phetracha.

  • Phetracha, père de l’enfant de Naraï. (p.300)
  • Le roi Naraï « nomme » Phetracha comme son successeur. (p.308)

 

Petracha copie

 

  • La maladie de Naraï, la lutte du pouvoir, la mort de Naraï et l’accession au trône de Phetracha. (pp. 309-314)
  • Et Luang Sorasak (le fils de Phetracha) devient régent des affaires royales. (pp. 314-318)

 

 

Il faut noter que la lecture linéaire de ces différents chroniqueurs n’est pas aussi aisée. Les événements rapportés se suivent sans aucune transition, ni suivi, passent du coq à l’âne,  et sont obscurcis par les titres, formules d’usage, de politesse, et de dates propices, qui peuvent prendre 3, 4 lignes. De plus, les événements sont rarement expliqués avec leur origine. (Nous verrons si le résumé proposé de la guerre de 1662 contre les Birmans échappent à cette critique. (p. 278-280). Et pourtant, nous avons pu repérer trois  séquences cohérentes, dont deux thématiques que l’on peut retrouver dans les autres règnes, à savoir :


  • L’importance du respect de l’ordre religieux, du symbolique, du rituel. Naraï « peut » tuer son oncle roi, mais il a besoin de la légitimité religieuse pour régner. Il doit agir selon les présages, recevoir, se déplacer, prendre une décision …selon un rituel, une cérémonie « royale ». Il est dans un ordre religieux, qui « impose » ses règles, ses croyances spécifiques (Cf. l’importance des éléphants blancs, la divination ...).

 

ordre religieux

 

  • Mais le roi est aussi dans un monde géopolitique, le monde des muang, avec ses vassaux, ses révoltes, et ses guerres (ici, on retrouve encore les Birmans et Chiang Maï)

Mais la 3ème séquence est particulière au règne de Naraï, enfin de ce que les chroniqueurs rapportent du règne de Naraï.


On voit pour la première fois une ambassade siamoise en France longuement évoquée (presque 7 pages), celle de Kosa (Pan), que nous avons déjà relaté. Nous y reviendrons. Et également pour la première fois, un farangset, Phaulkon, honoré et soutenu par le roi, mais en conflit avec Phetracha, qui prendra le pouvoir à la mort du roi.


On avait cru et lu, que la période Phaulkon et son aventure avaient été privilégiées par la venue des missionnaires français et des deux ambassades françaises, et on la retrouve sous la plume des chroniqueurs siamois. Il sera intéressant de les entendre, d’apprendre leur version, de l’évaluer, fort de tout ce que nous avons déjà appris et longuement partagé avec vous, et de ce que peut encore nous apprendre Forest dans son « Histoire du Siam »**, qui, à propos de Phaulkon, dénonce une « escroquerie historique ».


 

 

 ____________________________________________________________________________________________

 

 

*Ch. 71 et 72.  Les  huit rois du début du XVIIème (1605-1656).

Wikipédia :

  • Ekathotsarot (Sanphet III) สมเด็จพระเอกาทศรถ (สมเด็จพระเจ้าสรรเพชญ์ที่ 3)1605-1610

 

Ekathét

 

  • Si Saowaphak (Sanphet IV) พระศรีเสาวภาคย์ (สมเด็จพระเจ้าสรรเพชญ์ที่ 4) 1610-1611 (déposé et exécuté in T.C.)

 

Sisaowapak

 

  • Intharacha III (Songtham) สมเด็จพระเจ้าทรงธรรม (พระอินทราชา) 1611-1628

 

Songtham

 

  • Chetthathirat II (Otsa) สมเด็จพระเชษฐาธิราช 1628-1629 ; exécuté.
  • Atitthayawong สมเด็จพระอาทิตยวงศ์ 1629 ; roi enfant, déposé et exécuté.
  • Prasat Thong (Sanphet V) สมเด็จพระเจ้าปราสาททอง (สมเด็จพระเจ้าสรรเพชญ์ที่ 5) 1630-1656.

 

prasatthong

 

  • Chao Fa Chai (Sanphet VI) สมเด็จเจ้าฟ้าไชย (สมเด็จพระเจ้าสรรเพชญ์ที่ 6) sept.1656 ; règne quelques jours, exécuté.

(Chroniques royales :7-8 août 1656)

  • Si Suthammaracha (Sanphet VII) สมเด็จพระศรีสุธรรมราชา (สมเด็จพระเจ้าสรรเพชญ์ที่ 7) sept. 1656-nov. 1657 ; déposé et exécuté.

(Chroniques royales : 8 août – 26 octobre 1656).

  • Ramathibodi III (Narai) สมเด็จพระนารายณ์มหาราช 1657-1688

**Alain Forest, Les missionnaires français au Tonkin et au Siam. XVIIe- XVIIIe siècles, Analyse comparée d’un relatif succès et d’un total échec, préface de Georges Condominas, Livre I, II, et III, Histoires du Siam, L’ Harmattan, 1998.

Les trois livres sont la reprise d’une thèse d’Etat.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by grande-et-petites-histoires-de-la-thailande.over-b - dans "Notre" Histoire de la Thaïlande
commenter cet article

commentaires