Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des Grande-et-petites-histoires-de-la-thaïlande.over-blog.com
  • Le blog des Grande-et-petites-histoires-de-la-thaïlande.over-blog.com
  • : Alain et Bernard, 2 retraités, mariés avec des femmes de l'Isan,veulent partager leurs découvertes de la Thaïlande et de l'Isan à travers la Grande Histoire et ses petites histoires,culturelles,politiques,sociales ...et de l'actualité.
  • Contact

Compteur de visite

Rechercher Dans Ce Blog

Pourquoi ce blog ?

  Il était une fois Alain, Bernard …ils prirent leur retraite en Isan, se marièrent avec une Isan, se rencontrèrent, discutèrent, décidèrent un  jour de créer un BLOG, ce blog : alainbernardenthailande.com

Ils voulaient partager, échanger, raconter ce qu’ils avaient appris sur la Thaïlande, son histoire, sa culture, comprendre son « actualité ». Ils n’étaient pas historiens, n’en savaient peut-être pas plus que vous, mais ils voulaient proposer un chemin possible. Ils ont pensé commencer par l’histoire des relations franco-thaïes depuis Louis XIV,et ensuite ils ont proposé leur vision de l'Isan ..........

(suite cliquez)   POURQUOI CE BLOG ?

Pour nous contacter

Merci d’être venu consulter ce blog. Si vous avez besoin de renseignements ou des informations à nous communiquer vous pouvez nous joindre sur blogthailande@yahoo.fr

21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 00:02

consulatLe Consulat britanique de Bangkok crée en accord avec le gouvernement siamois un service postal privé entre 1882 et 1885 faute d’un service officiel siamois. Mais combien de faux sur le marché ?


Ce sont tout simplement

1) un premier timbre des Indes anglaises (première émission) :


victoria 1

 

2) peut-être de Hong-Kong (aucun exemplaire estampillé connu mais des courriers sont partis de Bangkok avec des timbres de Hong Kong) et


3) ensuite deux émissions des « Straits setlements » comme on appelait alors les sultanats malais (Kedah, Malacca, Johor et Singapour), les anciens territoires de la Compagnie des Indes orientales devenus colonie britanique en 1826.


 victoria 2

 

Les timbres, la Reine Victoria toujours jeune et belle, sont surchargés de la lettre « B » (pour Bangkok). Les courriers partaient par voie maritime vers Hong-Kong ou Singapour où ils étaient oblitérés par un cachet portant le nom du navire ou un cachet du consulat. Les trois émissions se distinguent par le filigranne.


 Victoria 3

 

Bien que nous n’ayons aucun élément sur le nombre de correspondances ayant voyagé selon cette procédure (dont profitaient également les citoyens américains et rarement des Français et des allemands), il fut suffisamment important pour que l’on trouve fréquement le portrait de la reine Victoria estampillé de la lettre B lors des ventes publiques. Somchaï Sènngoen leur donne une côte variant pour les « vedettes » de 2.200.000 bahts pour le timbre des Indes à 3.200.000 pour le 30 centimes « clairet » de la deuxième émission et des chiffres plus modestes (mais toujours plusieurs milliers pour les plus faibles ou plusieurs dizaines de milliers de baths). Ces chiffres, plus ou moins fictifs comme toutes les côtes des timbres de valeur correspondent toutefois, peu ou prou, à la valeur réelle de ces timbres sur le marché telle qu’elle est reflétée concrêtement lors des ventes publiques sur offre mais essentiellement sur des enveloppes ayant circulé portant les cachets de départ et d’arrivée, beaucoup plus faciles à authentifier. Un exemplaire du timbre des Indes en très triste état a été adjugé 1 million de baths dans une vente aux enchères du début de l'année 2011.

 

32 c 1.000.000

 

Cette lettre s’est vendue 319.000 bahts dans une vente récente à Singapour : 


 319.000

 

et celle-ci à destination de Londres, 187.000 baths :


 187 

 

Les Anglais cessèrent leurs émissions dès l’entrée du Siam à l’UPU. 

Si ces timbres ne sont pas à proprement parler des timbres-poste du Siam, ils sont en tous cas les premiers timbres-poste officiels à avoir été utilisés au Siam. 

Les services postaux du consulat britanique sont certainement antérieurs à l'estampillage du minois de la Reine Victoria de la lettre B. A preuve cette correspondance timbrée des "Straits settlements", partie de Bangkok pour Rouen en 1877 "par Bangkok mail via Brindisi". Un voyage probablement rarissime puisque cette missive - annoncée comme "seul exemplaire connu à ce jour" - a été adjugée un peu plus de 800.000 baths dans une vente aux enchères du début de 2011. 


 

8000.000

 

 

Il est possible que les allemands aient également profité de ce service, rarement il est sûr puisque cette lettre à destination de Hambourg en 1884, annoncée à la vente "comme seul exemplaire connu à ce jour", a été adjugée un peu plus de 300.000 baths :


allemagne 300240

Les faux vendus à la pièce sont innombrables, il en circule certainement beaucoup plus que d’authentiques, dûs à la facilité de se procurer les timbres à surcharger et à celle de contrefaire la surcharge. Vous pourrez en trouver à la pelle sur des sites de vente-arnaque par Internet dont je tais le nom, à quelques euros ou à quelques dollars évidemment tous faux ! 

Les pièces sur lettre estampillées sont évidemment beaucoup plus difficiles à contrefaire (d'où leur prix ?). Naturellement, les ventes aux enchères présentent toutes les garanties possibles et imaginables et toutes les références que nous vous avons données ont été, lors de la vente, assorties des certificats, assurances et garanties du meilleur aloi.

 

Curieusement, la liste exhaustive de ces émissions telle que donnée dans le somptueux catalogue de Somchaï Sèngngoen ne mentionne pas celui que le Musée philatélique de Bangkok expose précieusement comme le premier timbre utilisé au Siam ?


le premier - 

 

Pour Somchaï, le premier serait celui des Indes britanniques estampillé « B 32 cents » ?  La parole est aux experts dont nous ne sommes pas.


La prudence est donc de rigueur !

 

Non, nous n’avons pas trouvé l’introuvable de Hong Kong, ce n'était qu'un coup de "baguette magique"  !


faux de HK 2faux de HK 3

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by grande-et-petites-histoires-de-la-thailande.over-b - dans Thaïlande
commenter cet article

commentaires