Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des Grande-et-petites-histoires-de-la-thaïlande.over-blog.com
  • Le blog des Grande-et-petites-histoires-de-la-thaïlande.over-blog.com
  • : Alain et Bernard, 2 retraités, mariés avec des femmes de l'Isan,veulent partager leurs découvertes de la Thaïlande et de l'Isan à travers la Grande Histoire et ses petites histoires,culturelles,politiques,sociales ...et de l'actualité.
  • Contact

Compteur de visite

Rechercher Dans Ce Blog

Pourquoi ce blog ?

  Il était une fois Alain, Bernard …ils prirent leur retraite en Isan, se marièrent avec une Isan, se rencontrèrent, discutèrent, décidèrent un  jour de créer un BLOG, ce blog : alainbernardenthailande.com

Ils voulaient partager, échanger, raconter ce qu’ils avaient appris sur la Thaïlande, son histoire, sa culture, comprendre son « actualité ». Ils n’étaient pas historiens, n’en savaient peut-être pas plus que vous, mais ils voulaient proposer un chemin possible. Ils ont pensé commencer par l’histoire des relations franco-thaïes depuis Louis XIV,et ensuite ils ont proposé leur vision de l'Isan ..........

(suite cliquez)   POURQUOI CE BLOG ?

Pour nous contacter

Merci d’être venu consulter ce blog. Si vous avez besoin de renseignements ou des informations à nous communiquer vous pouvez nous joindre sur blogthailande@yahoo.fr

22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 23:03

photos Banchiang-129. Notre ISAN : La civilisation est-elle née en Isan ?

 

Le village de Ban Chiang se situe à 55 km à l’est d’Udonthani dans l’amphoe de Nonghan. Il se trouve sur une colline entourée d’une plaine alluviale propice à l’agriculture et a été habité depuis la préhistoire jusqu’au 2ème siècle avant notre ère. Le village actuel a été fondé à la fin du 18ème par un petit groupe de réfugiés laotiens Ce sont des découvertes purement fortuites d’objets anciens, qui entrainèrent des recherches archéologiques révélant les traces d’une très ancienne occupation humaine.

Ces recherches livrèrent des pièces de poterie, perles de verre, outils de fer et de bronze, bijoux, témoignant d’une civilisation datant ( ?) de 3 à 7.000 ans avant notre ère, démontrant des techniques avancées dans l’utilisation du bronze et du fer (moulage à la cire perdue, creusets d’argile, moules bivalves). Ces découvertes battent en brèche l’idée que l’âge du bronze est né en Mésopotamie, qu’il est de bon ton de considérer toujours comme le « berceau de la civilisation ». Sans tenir compte de la civilisation mythique de l’Atlantide que nous connaissons par le Timée et le Critias de Platon (7 ou 8.000 ans avant Jésus-Christ ?) une comparaison chronologique s’impose :

La civilisation chinoise a 5.000 ans d’histoire tout comme les civilisations de l’Indus.

Menés, premier pharaon à l’aube de l’époque historique a vécu aux environ de 2.400 AJC, à cette époque, l’Egypte est à l’âge de la pierre polie.

Moïse serait né aux environs de 1.500 avant notre ère, contemporain de Ramsès II. A cette époque, le « peuple élu » pratique les sacrifice humains. La grande pyramide de Chéops est datée de 1.200 AJC

La civilisation sumérienne a disparu aux environ de 2.000 ans AJC.

La civilisation de Ninive et de Babylone se situe aux environs de 1.200 ou 1.300 avant Jésus Christ.

Les guerriers d’Homère se battaient avec des armes de bronze aux environs de 1.200 AJC.

A l’époque de Ban Chiang, sur notre terre de France, les hommes de Cro-Magnon massacraient ceux de Neandertal à coups de bâtons et de haches de pierre, peut-être bien pour les manger selon des théories récentes ?

 

 

Ban Chiang


reconstitution


 

Cette communauté pacifique vivait dans des maisons sur pilotis, élevait du bétail, poulets et porcs, cultivait le riz, tissait, tournait la poterie, habiles chasseurs et habiles artisans. Les pratiques funéraires révèlent un souci spirituel, des nourrissons enterrés dans des jarres,

petit enfant

et pour les adultes, des tombes où les corps sont repliés ou allongés et accompagnés d’objets funéraires et de poteries emportant leur nourriture pour l’au-delà.

Sans titre-1

L’élégance de la poterie témoigne d’un véritable sens artistique, évoluant au fil des siècles.

Le musée national de Ban Chiang rassemble les trésors découverts au terme de longues fouilles : haches, fers de lance, faucilles, pointes de flèche, bracelets, bijoux et poteries peintes. Vous pouvez observer sur place le travail des archéologues sur les deux aires de fouilles qui leur sont réservées.

 

Les trouvailles les plus impressionnantes proviennent d’un cimetière démontrant l’existence de sept niveaux de civilisations successifs. 
Les objets retrouvés ont permis de dater cette civilisation.

bijoux

 

Elle serait la première civilisation au monde à avoir utilisé le fer. La région de Ban Chiang est classée au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1992.
La légende voudrait que Ban Chiang ait été découvert par un étudiant américain maladroit, tombé sur la route et trouvant des reste de poterie. Les américains n’ont inventé que le western et les bombardements au napalm. Ce sont en réalité tout simplement des résurgences de débris de poteries dues à l’érosion qui ont attiré l’attention des chercheurs.

 

Les premières fouilles ont été réalisées en 1967 par l'archéologue Vidya Intakosai, par le ministère des Beaux-Arts et l'Université de Pennsylvanie, sous la direction du Dr Chester Gorman et F. Pisit Charoenwongsa. Le site s’étend sur environ 8 hectares. Situé pour l’essentiel sous le village moderne, l’extension des fouilles est difficile. La partie non explorée est donc intacte et il y a peu de danger pour elle. Les principales ont eu lieu sur la périphérie du village moderne, l’une d’entre elle a été conservée dans un bâtiment couvert. Il est protégé par la législation générale des antiquités thaïlandaise de 1961 et par le Conseil exécutif en 1972, décret spécifique à Ban Chiang. Le village moderne est propriété privée, mais le gouvernement thaïlandais a le « domaine éminent ». Il y a une interdiction absolue de toute forme de travaux d'excavation dans le village sans autorisation.  La désignation du site par l'UNESCO comme site du patrimoine mondial a contribué à encourager les villageois à respecter le site.

 

Bien sûr, des débats d’experts sont acerbes sur cette datation. Je ne me prononce pas n’ayant aucune compétence en la matière. Plusieurs thèses s’affrontent sur l’origine et l’apparition de la métallurgie dans la vallée du Mékong.

 

Il y a toutefois au moins un accord entre eux, nous sommes, et l’exemple est unique dans l’histoire de l’humanité, à l’ « âge du bronze pacifique » .

Le premier besoin de l’humanité qui s’éveille fut celui de sa nourriture et son premier acte d’intelligence fut l’invention des armes qui le dota d’une puissance énorme contre le milieu animal terrible qui l’entourait. De la brute déchirant sa proie avec ses ongles et ses dents, elle en fit un chasseur habile. Il sur ensuite extraire les métaux de la terre et les travailler.

poteties

L’homme a inventé l’arme pour assurer sa survie, il s’en est hélas immédiatement servi contre ses semblables et depuis lors la guerre inique et monstrueuse règle en maitresse souveraine depuis les débuts de l’humanité. Elle débute avec Caïn, fils du premier homme qui tue son frère. Or, la civilisation de Ban Chiang ignore les armes de combat. Des pointes de flèche pour chasser le gibier, point d’épées ..... Ce sont des chasseurs et non des guerriers. C’est probablement, certainement, ce qui explique sa disparition. Est-elle due aux thaïs venus du sud de la Chine vers  les années 1.200 de notre ère ? Est-elle venue de quelqu’autre population prédatrice ? Le saurons-nous jamais ?

 

En attendant , une petite visite s'impose, non ?

 

      Office du tourisme de Thaïlande


LE SITE ARCHÉOLOGIQUE DE BAN CHIANG

Situé à quelque 55 km d'Udon Thani, dans l'Amphoe Nong Han, près de l'autoroute nº22 (Udon Thani-Sakon Nakhon) au km 50, Ban Chiang est le site historique le plus important de la région.

En raison de ses trésors archéologiques, il a été inscrit au Patrimoine mondial par l'UNESCO en 1992.

Des fouilles réalisées sur le site dans les années 1970 ont confirmé l'existence d'unephotos Banchiang-7 civilisation florissante à l'âge de bronze, il y a plus de 5000 ans. Aujourd'hui, le site est divisé en deux parties : sur la gauche, le Musée national de Ban Chiang expose des objets préhistoriques, notamment les célèbres poteries de Ban Chiang ; sur la droite, des fouilles en plein air ont permis de retrouver des ossements et d'autres vestiges à cet endroit précis, dans l'enceinte de Wat Pho Si Nai. Le musée est ouvert tous les jours de 08h30 à 17h00.

Sur la route de Ban Chiang, vous pourrez également visiter plusieurs villages spécialisés dans l'artisanat. Par exemple, le long de la route Udon Thani - Sakon Nakhon, le village de Ban Kham O produit des poteries dans le style de Ban Chiang.

Le village de Ban Pu Lu est spécialisé dans la réalisation de peintures sur poteries.

Ouvert tous les jours de 08h30 à 17h00.
Entrée : 30 bahts. Tél. : 0 4220 8340

 

Partager cet article

Repost 0
Published by grande-et-petites-histoires-de-la-thailande.over-b - dans Isan
commenter cet article

commentaires

Romain 23/05/2011 06:34



Un petit commentaire pour corriger une erreur qui n'est peut être que minime.


White, l’archéologue en charge du Ban Chiang Project, a fait un résumé de toute les datations du site en 2008 et aujourd'hui on arrive a une consensus circa 2000 B.C pour l'apparition du Bronze a
Ban Chiang.


La culture correspondant a l'homme de Neandertal, le Moustérien, s’achève au alentour des 28 000 avant JC ( a la rigueur en étant généreux on peut attribuer certains outils Gravettien a
Neandertal ce qui nous amène a 20 000 aJC).


Un écart donc de minimum 18 000 entre Néandertalien et nos sapiens de Bang Chiang.


En réalité, en Europe a cette époque, l'homme de Neandertal a depuis longtemps été « assimilée » et les sapiens en
sont a la fin du Chalcolithique, une période transitoire qui voit l'apparition de la métallurgie. Comme en Asie mais avec certes un petit retard.


Bon il faut voir que tous cela est bien plus compliqué qu'il n'y paraît puisque les différentes cultures «  de la pierre taillée», « du cuivre » ou « du bronze », en Asie
comme en Europe, se succèdent certes mais aussi s’entremêlent, partagent voir commercent largement.


Difficile aujourd’hui de dire qui est a l'origine de quoi et si avance il y a elle n'est que d'une poignées de siècles, une broutille ;)


 


PS: ceci est une preuve que je vous lit attentivement et pas que lorsqu'il s'agit de prehistoire :)