Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des Grande-et-petites-histoires-de-la-thaïlande.over-blog.com
  • Le blog des Grande-et-petites-histoires-de-la-thaïlande.over-blog.com
  • : Alain et Bernard, 2 retraités, mariés avec des femmes de l'Isan,veulent partager leurs découvertes de la Thaïlande et de l'Isan à travers la Grande Histoire et ses petites histoires,culturelles,politiques,sociales ...et de l'actualité.
  • Contact

Compteur de visite

Rechercher Dans Ce Blog

Pourquoi ce blog ?

  Il était une fois Alain, Bernard …ils prirent leur retraite en Isan, se marièrent avec une Isan, se rencontrèrent, discutèrent, décidèrent un  jour de créer un BLOG, ce blog : alainbernardenthailande.com

Ils voulaient partager, échanger, raconter ce qu’ils avaient appris sur la Thaïlande, son histoire, sa culture, comprendre son « actualité ». Ils n’étaient pas historiens, n’en savaient peut-être pas plus que vous, mais ils voulaient proposer un chemin possible. Ils ont pensé commencer par l’histoire des relations franco-thaïes depuis Louis XIV,et ensuite ils ont proposé leur vision de l'Isan ..........

(suite cliquez)   POURQUOI CE BLOG ?

Pour nous contacter

Merci d’être venu consulter ce blog. Si vous avez besoin de renseignements ou des informations à nous communiquer vous pouvez nous joindre sur blogthailande@yahoo.fr

24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 23:05

2.4 Le Blog  «  le Farang-Isan », de Jeff de Pangkhan

http://www.jeffdepangkhan.com/le-farang-isan-a2924654

 Laissons-le se présenter :

jeffJe suis un farang i-san (bok sida en lao) [ En Isan ], depuis plus de dix ans et comme je ne me suis pas spécialisé dans la culture du riz, et que je me suis ouvert aux nouvelles technologies ,j'ai décidé de vous présenter une région de Thaïlande très méconnue où des gens extraordinaires y habitent, des paysages étonnants, des anecdotes croustillantes, des coutumes hors du commun, pour le faire simple, un endroit déroutant.
Ici on m'appelle JEFF ou Pougny Jeff lorsque l'on me connait, je suis Français et habite avec ma famille dans une province de Thaïlande que l'on nomme ROI-ET…dans le village de Pangkhan

Ce blog est né le 1 février 2010 et comprend 120 articles environ sur des sujets très divers, qui rendent bien compte d e ce que peut être la vie dans un petit village de l’Isan, avec des photos qui donnent couleurs et pittoresque aux moments  de vie racontés.

 

Il recommande le blog de Michèle, les blogs de Patrick et d’Alain, et le mensuel francophone « Le Gavroche ». Nouveau parmi les blogueurs, j’aime assez cette « fraternité» partagée parmi des personnes qui n’ont pas forcément la même culture, mais qui partage la même passion, ici celle de l’Isan.

 

40198 1175623366763 1713450588 318740 7549383 nJeff raconte son quotidien.

 Ainsi si on prend 2 pages par exemple de son blog, on aura la visite d’amis au village de Pangkhan, l’ambiance, le menu et le plaisir de bien manger (la cuisine et le plaisir de partager des bons plats entre amis  sont  souvent relatés ) et puis il nous racontera les déboires d’un expat qu’il connait et qui a  perdu tout son avoir en croyant faire des « affaires «  en voulant monter une petit boite de transports en Isan dans un style un peu moqueur, avoue-t-il, mon style « nature ».( On  a tant d’histoires à raconter sur les « malheurs » de nos compatriotes qui ont souvent négliger d’ apprendre les us et coutumes de leur nouveau Pays )  Et puis, sans transition , il va nous rendre compte de la 2 ème récolte de riz et les problèmes de l’irrigation :

 

En effet après une année de blog si on se réfère aux articles d'avril mai de l’année dernière ,je parlais de la deuxième récolte du riz de deuxième catégorie"le Khao Na Phang"et les problèmes liés à l'irrigation, les pesticides et engrais en tous genres, le manque d'eau etc..Alors cette année, les inondations de septembre octobre au sein de régions grandes productrices de riz (voir article de septembre octobre) ont fait que le gouvernement a décidé pour rattraper les pertes(environ 15%)de la production annuelle du pays, d'autoriser encore plus d'agriculteurs à faire une deuxième récolte dans des régions comme autour de Pangkhan au détriment surement des réserves d'eaux de l'I-SAN. Le représentant du ministère de l'agriculture a donc annoncé via les énormes hauts parleurs du village les noms des propriétaires des rizières autorisés à faire une deuxième récolte, en fait tout le monde cette année(l’année dernière certains seulement furent autorisés, mais connaissant la discipline thaï tout le monde en avait déjà fait(chut!! faut pas le dire)

 

Et puis on va faire un tour à la kermesse de l’école de sa fille, pour évoquer dans la page suivante, l’organisation des villages et les services rendus par les marchands ambulants.

SANY0492111 Il vit dans un village, mais bien sûr est touché (comme nous tous) par des faits de société et l’actualité « brûlante » comme le sida et la  censure, les graves « événements » politiques  d’avril/mai 2010, qui ont vu les « rouges » écrasés par l’ Armée : « Une fois n'est pas coutume, on va parler de ce qui se passe à Bangkok depuis ces dernières heures mais aussi depuis de nombreuses années.....
un peu de politique quoi!!!!!. »

 

 Et puis on va passer aux repas de noël et du nouvel an et la soirée au karaoké du coin, pour retourner à la pratique des brulis des rizières et partir avec Jeff sur Khon Kean (et le buffet du Pulman) et Udon Thani rencontrer ses copains (avec une invitation à goûter les bons produits d’Alain (le torréfacteur) d’ Udon délices)…

 

C est cela le blog de Jeff, son style, avec ses « chroniques » comme il dit comme par exemple : il part sur le coq du voisin qui le réveille quelque peu, et il raconte l’épisode douloureux  de la grippe aviaire  (« le gouvernement thaïlandais donnait 60 baths(1,25euros) pour l'abattage des poulets et autres alors les i-san allaient les planquer dans les fin-fonds des rizières tellement ils aiment leurs bêtes à plume »s) pour nous informer ensuite  sur leur passion  des combats de coqs et des paris (« il est vrai qu'un coq qui gagne rapporte des milliers de baths pour les paris et aussi pour la reproduction et la revente alors il est normal de les protéger non »).

 

Et il y a 28 autres  pages de la même  veine  avec « quelques coups de gueules de temps en temps lorsque j'en ai le temps, franchement ne craignez rien Messieurs les censeurs parce qu'entre nous, au fin fond de l'I-SAN, j'aurais plutôt tendance à m'en contre fout.
Les villageois de Pangkhan et d'autres philosophes notoires ou de comptoir m'ont appris une chose entre-autre:
"Balayons bien devant chez soi avant de vouloir nettoyer devant la porte de son voisin »  »

Mais non Jeff, tu ne t’en fous pas.

Tu es attentif à tout : aux 16 000 morts sur les routes, à la grand’mère de 112ans ! à l’ émotion ressenti lors de son décès …au mariage de la cousine, aux marchands ambulants , aux problèmes des paysans , aux différentes fêtes de Thaïlande (songkram, Lok Kratong…), au rituel  du Tamboun (« on peut traduire par la donation)a lieu tous les matins et partout en Thaïlande dans n'importe quelle village petite ville et tous les quartiers des grandes villes,c'est un rituel important ici ,d'abord pour les gens,en faisant une offrande ,les moines alors expriment une litanie(?)en Sanskrit,ce qui fait du bien à la conscience collective des gens ou tout simplement lorsque qu'ils veulent que quelques choses leur arrivent alors en donnant aux moines le Bouddha s'exprime par leur intermédiaire et si ce désir s'accomplit alors la boucle est bouclée et c'est grâce au Bouddha que c'est arrivé,je n'ai peut-être pas été très clair mais s'il ne font pas le "TAMBOUN" alors peut-être de mauvaises choses leurs arriveront » ),à la saison des courses inter-villages longeant la nam Chi (« ils vont s'affronter dans des courses folles,espérant tous être les finalistes pour se rendre alors à Nongkai sur le Mekhong pour la grande finale inter-provinces,il y aura alors plus de un million de spectateurs sur les berges(j' vous dis pas le bordel »).

 

Tu essayes de comprendre leur culture, leur mentalité, ce qu’ils aiment ou pas :

« Les isannais sont tellement superstitieux que les esprits et les vivants doivent être chacun à leurs places et "les vaches ser....."  », eh oui les "PI"(les esprits) étaient arrivés et il fallait les rassasier.....Alors on m'a dit que c'était une fête bouddhique mais je pense tout de même emprunter à de vieilles croyances animistes..tous ceux qui ont un défunt dans la famille (entre nous ça concerne tout le monde)vont au temple donner à manger, boire, fumer aux morts pour qu'ils soient contents et retournent d'où ils viennent, rassasiés, repus, car si on oubliait de les contenter alors ils resteraient tout le temps à coté du monde des vivants. On va voir aussi les  chamans qui prédisent l'avenir, les gens de l'i-san en sont très friands.

temple ban lamp pu juillet 09 013La place qu’occupe le bouddhisme dans leur vie. Tu vas  ainsi décrire par exemple  le OK PHENSA (prononce oque pan sa) est donc le terme de la retraite des moines au temple. Littéralement le Ok Phensa veut dire la sortie du Phensa et s’ il y a sortie il y a eu une entrée du Phensa. Il y a trois mois je décrivais ce Khao Phensa dans mon article du 29 juillet : «  le khao phansa est le moment où les moines se retirent,restent au temple pour méditer pour une période de trois mois, on pourrait assimiler cela au carême chrétien,c'est d'ailleurs le moment où nombreux hommes décident de faire retraite au temple durant cette même période, retraite qu'ils doivent faire au moins une fois dans leur vie s'ils veulent suivre les préceptes du Bouddha!!! »

 

Tu vas être attentif au travail des femmes : Le tissage ici, c'est uniquement une affaire de femmes.
Certains brins seront teintés de toutes les couleurs...pour usage personnel mais surtout pour la vente, acheminées jusqu'à Bangkok pour les finitions et ensuite être exporter !!!On en retrouvera l’été sur les marchés et les supermarchés de France par exemple. Toutes ces périodes creuses sont exploitées pour améliorer les revenus de l'agriculture, en janvier le riz récolté, ce sera le tissage de la soie, d'autres avec une vieille SINGER piqueront jeans , tee-shirt, et autres produits de confection pour un assemblage final dans la capitale...
et pendant ce temps là ,les hommes, qu'est-ce qu'ils peuvent bien fabriquer?
Eh bien comme le titre l'indique, ça picole sec au village,
on n'a pas de frics mais les épiciers font facilement crédits en ce moments ,les futures récoltes de riz laissent présager qu'ils auront les moyens de rembourser leur dettes.

 

Et les farangs isan  du coin, que font-ils ?

Outre , d’essayer de s’intégrer ou pour le moins de respecter les us et coutumes des Isans ; et bien ils n’oublient pas qu’ils sont Farangs et qu’ils ont  aussi besoin d’aller «  au marché et à la boutique supermarché, bar, resto et lieureux de rencontrr des farangs isan italiens, allemands, suisses, français , anglais, on y refait le monde, se raconte les anecdotes des villages de chacun ; Enfin c'est le bistrot, c'est d'ailleurs souvent le départ des soirées torrides de Selaphum… »

 Ou bien,  ils font de temps  en temps  l'excursion à la ville!!! A ROI-ET city ou au Molan sing  (vous connaissez ?)  « Ah le molam sing, nous en avions dit quelques mots lors d'articles précédents...) ou bien, comme Jeff,  on se ballade en vélo : «  je continuais vers Ban Pochan et juste avant je tournais à gauche pour longer la petite rivière vers le temple des morts de ce même village et tombait sur une petite ferme où on cultivait le fruit du dragon, de son vrai nom Le PITAYA »   Et on va  avoir droit à une  explication.

C est cela le style Jeff : ces coqs à l’âne bien sympathiques, ces récits, ces anecdotes qui sans prétention nous font découvrir ce que peut être la vie dans un village Isan : ses fêtes, ses coutumes, ses joies et ses peines, ses difficultés aussi …sa VIE .

 

Partager cet article

Repost 0
Published by grande-et-petites-histoires-de-la-thailande.over-b - dans Isan
commenter cet article

commentaires

jeffdepangkhan 25/04/2011 02:20



Merci pour cet article sur mon blog....Je voulais juste rectifier l'adresse de mon blog:


http://farang-isan.bling.fr/(ancien hébergeur)


vers un nouvel hébergeur:


http://isan-farang.eklablog.com/


Merci encore de cette bonne synthèse de mon blog


Jeff de Pangkhan