Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des Grande-et-petites-histoires-de-la-thaïlande.over-blog.com
  • Le blog des Grande-et-petites-histoires-de-la-thaïlande.over-blog.com
  • : Alain et Bernard, 2 retraités, mariés avec des femmes de l'Isan,veulent partager leurs découvertes de la Thaïlande et de l'Isan à travers la Grande Histoire et ses petites histoires,culturelles,politiques,sociales ...et de l'actualité.
  • Contact

Compteur de visite

Rechercher Dans Ce Blog

Pourquoi ce blog ?

  Il était une fois Alain, Bernard …ils prirent leur retraite en Isan, se marièrent avec une Isan, se rencontrèrent, discutèrent, décidèrent un  jour de créer un BLOG, ce blog : alainbernardenthailande.com

Ils voulaient partager, échanger, raconter ce qu’ils avaient appris sur la Thaïlande, son histoire, sa culture, comprendre son « actualité ». Ils n’étaient pas historiens, n’en savaient peut-être pas plus que vous, mais ils voulaient proposer un chemin possible. Ils ont pensé commencer par l’histoire des relations franco-thaïes depuis Louis XIV,et ensuite ils ont proposé leur vision de l'Isan ..........

(suite cliquez)   POURQUOI CE BLOG ?

Pour nous contacter

Merci d’être venu consulter ce blog. Si vous avez besoin de renseignements ou des informations à nous communiquer vous pouvez nous joindre sur blogthailande@yahoo.fr

12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 01:00

Un commentaire laissé par : pagan98

  • Bonjour

Dire que les Thaïs viennent de Thaïlande c'est botter en touche ce qui n'est pas de votre fait .Je comprends que cela soit un casse-tête mais de là à condamner "définitivement " la récente découverte de l'ADN au prétexte qu’elle puisse être mal utilisée c'est pas un argument . C'est mettre de la politique dans la recherche scientifique .Aujourd'hui la magistrature comme la police utilisent l'ADN  pour traquer les criminels .Et cela permet d'innocenter beaucoup de suspects...et de condamner beaucoup d'authentiques criminels .

Savez-vous que de nombreux Afro-Américains de la haute bourgeoisie ( rares certes ) font des tests ADN pour connaitre leurs origines africaines ? dont la star de la télé Oprah Winfrey qui s'est réjouie de savoir que ses ancêtres étaient Zulu d'Afrique du Sud.

À mon avis je fais plus confiance à l'étude des origines de  l'écriture thaïe ( le sanskrit ) pour connaitre l'origine ethnique de ce peuple certainement métissé par les vagues successives de peuplement depuis la nuit des temps .

Cordialement


                                                                ----------------------------------------------------

 

Merci pour  cette réponse qui pose de bonnes questions.


1) Analyses ADN ?     


En matière judiciaire : Lorsqu’elles sont effectuées dans la sérénité d’un laboratoire de la police scientifique ou dans le cadre d’une procédure judiciaire, elles présentent (presque) toutes les garanties, puisque les résultats sont – sauf erreur – statistiques : « il y a une chance sur un milliard  (ou sur un million, peu importe) que ce ne soit pas lui (le père ? Le coupable ?) ». A la condition que l’on n’y mettre pas de politique, d’accord, mais n’a-t-on pas vu des enquètes orientées et semées de fausses preuves (« l’affaire des Irlandais de Vincenne » pour ne parler que d’une ancienne)


En matière scientifique : Même observation mais un exemple récent nous perturbe même si le sujet n’est pas d’une actualité brulante : gros titres dans certaines presses il y a peu «  Louis XVII est bien mort au temple, les analyses ADN le démontrent ». Réponse immédiate de ceux qui pensent le contraire (il y en a).


 - La recherche était orientée, pour avoir été diligentée – on y a mis de la politique ? – par certaines branches des descendants de la famille royale de France qui dans le cadre des diverses querelles dynastiques entre Bourbon d’Espagne, Bourbon-Orléans, Bourbon-Parme etc...


- elle n’a pas été diligentée avec toutes les garanties scientifiques voulues et abondent les détails techniques qui nous dépassent, le plus compréhensible étant que ce ne serait en réalité pas le coeur du malheureux petit Prince qu’on est allé couper en rondelles. Comprenne qui pourra.


Le problème fut le même avec les analyses effectuées sur le Suaire de Turin, les scientifiques continuent à se déchirer sur la manière dont les analyses au carbon 14 ont été diligentées et sur les conclusions qu’il faut en tirer. L’arrière pensée n’est pas ici politique mais reilgieuse, ce qui peut être pire.


2) Les archéologues sont-ils capables de quelques coquineries ?

Regrettons de n’avoir pu visiter l’exposition qui s’est tenu à Neufchâtel du 29 avril 2011 au 8 janvier 2012 au titre évocateur : « L'âge du Faux: L'authenticité en archéologie ».

Ceci dit, est-il à cette heure possible d’aller au Tibet effectuer des prélévements Adn ? Les Chinois laisseront-ils faire ? Ont-ils été effectués à Banchiang ? Sauf erreur, jusqu’à présent, des datations par thermoluminsecence ont été réalisées par des scientifiques japonais dont on peut penser qu’ils n’avaient aucun à priori politique !


Mille fois d’accord pour l’argumentation linguistique qui est intangible, nous pourrions aller cacher quelques sesterces romaines à Banchiang pour troubler les fouilles ultérieures (ça c’est fait ailleurs, en Afrique paraît-il), nous ne pourrons pas toucher aux langages. L’écriture thaïe (venue du sanscrit via la pali) à la différence de toutes les autres, n’est pas partie de l’idéogramme pour passer au syllabique puis à l’alphabétique mais a été conçue ab nihilo scientifiquement par un ou des esprits supérieurs sur lesquels ont ne sait apparemment pas grand chose ? La filiation de nos langues indo-européennes venues du sanscrit via le grec puis le latin est aisée à démontrer. Pour le thaï, cela fait appel à des connaissances que nous n’avons -hélas !- pas. Mais il est amusant de constater, dans le thaï archaïque ou le ratchasap des racines que l’on retrouve en français et même en persan moderne ! La balle est dans le camp des linguistes thaïs.


3) La courge ? Une explication qui en vaut une autre, pourquoi pas une papaye ou un ananas ? Tout simplement parce que ce fruit est d’une exceptionnelle prolixité ainsi que ne l’a pas démontré ce pauvre Jean de Florette qui avait oublié qu’il n’y avait pas d’eau au pied du Garlaban.

 

Bien cordialement

 

Partager cet article

Repost 0
Published by grande-et-petites-histoires-de-la-thailande.over-b - dans "Notre" Histoire de la Thaïlande
commenter cet article

commentaires

Pascal Engelmajer 25/02/2012 12:00


Je ne suis qu'un piètre linguiste amateur, mais je suis horrifié de voir qu'on peut penser que cet abugida thaï serait issu du néant...L'avis le plus souvent
admis et que toutes les écritures alphabétique, tous les abugidas existants ont une origine commune et unique dont les première traces connues sont dans les mines de Sérabit
el-Khadem sur la montagne du Sinaï, le proto-sinaïtique... Elles transcrive une forme d'hébreux ancien. (j'ai visité ce site).Il
semble bien que les écriture alphabétiques aient été inventées une seule fois...Les savants qui ont adapté l'écriture khmère, n'ont d'ailleurs pas suivi les instruction du
Roi Rama le Fort qui avait demandé que les voyelles soient toutes post-positionnées... contrairement aux écritures dérivées du brami...


Encore, pour la rigueur, faut-il rappeler que sanscrit et pali ne sont pas des écritures mais des langues. Pour illustrer cette différence,  un exemple moderne est le dialecte allemand
yiddish dont l'écriture est hébraïque...

grande-et-petites-histoires-de-la-thailande.over-b 26/02/2012 07:41



origine des langues ? La langue mère ?


origine de l'écriture ? Pour les thaïs, leur écriture est venue des Dieux, elle n'a assurément rien à voir avec les écritures d'origine sémitique intuitives. Si elle n'est pas venue des Dieux,
 elle a en tous cas et de toute évidence été créée ab nihilo par un ou des esprits supérieurs